Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blagues - Page 5

  • chi o li, pa o po et lycée de Versailles

    abon.jpg

     

     

     

     

     

     

  • Blague

    Hollande: "Il faut trouver une solution pour redonner le moral aux français".(cela se passe dans l'avion présidentiel)

    Fabius: "Moi j’ai une idée, je vais jeter un billet de 100 Euros par le hublot et nous ferons au moins un heureux !".
    Aubry: "J’ai une meilleure idée, je vais jeter 10 billets de 10 Euros et nous ferons 10 heureux !".
    Vals: "Mieux, je vais jeter 100 pièces de 1 Euro et nous ferons 100 heureux !".
    Hollande: "Voilà, on va leur jeter 1000 pièces de 10 centimes et on va faire 1000 heureux !".

    Et dans le cockpit, on entend la voix du commandant de bord qui dit à son copilote:

    On va jeter ces quatre cons par la porte et on va faire 65 millions d’heureux

     

    Hélas, ce serait trop facile!

  • Faire sa lessive à la main!!!!

    Dans un village, le vieux curé, ne voulait plus entendre les femmes lui dire qu’elles avaient trompé leur mari.

    Si bien que lorsqu'elles trompaient leur mari,  il fallait qu'elles disent :

    "Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir."

    Un jour, le vieux curé voit arriver son remplaçant, un jeune prêtre.> Il le met au courant de la vie dans le village, le présente aux notoriétés et arrive le jour de confesse.

    Une phrase revenait souvent:

    "Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir."

    Au bout de quelques semaines, le jeune prêtre va voir le maire, pour qu'il fasse faire de suite des travaux au lavoir, pour arrêter tous ces accidents récurrents.

    Le maire étant au courant de la fameuse phrase, lui tape sur l’épaule et le rassure en lui disant que ce n’est pas bien grave,  et qu’il n’y a jamais eu de blessées.

      Le jeune curé, lui répond: “A votre place, je ferais rapidement les travaux car votre femme est tombée trois fois dedans la semaine dernière."                   

  • L'enfer... pas que chez les autres!

    Un gars meurt sur la frontière franco-allemande...

    Quand il arrive au ciel pour le jugement dernier, Saint-Pierre lui dit :

    - Bon, votre vie sur terre, pas terrible... quelques adultères, pas souvent à la messe, des blasphèmes, etc.

    Je ne peux pas vous faire entrer au paradis, mais comme vous n'avez rien commis de grave et que vous êtes mort sur la frontière, je vous laisse tout de même le choix entre l'enfer allemand et l'enfer français.

    - Mais Saint-Pierre, je ne connais ni l'un ni l'autre... pourriez vous m'en dire un peu plus SVP ?

    - Et bien, dans l'enfer allemand, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée. Et c'est tous les jours pareil !

    - et l'enfer Français ?

    - Et bien, dans l'enfer français, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée. Et c'est tous les jours pareil ! Mais, si vous voulez un bon conseil, je serais vous, je choisirais l'enfer français.

    - Mais, Saint-Pierre, c'est exactement la même chose !

    - Mais non, pas du tout ! Car dans l'enfer français :

        un jour les gnomes sont en grève,

        un jour on n'a pas livré les bûches,

        un jour le dragon est en RTT,

        un jour il est en congé maladie,

        un jour ils ne trouvent plus la marmite,

        un jour on n'a pas commandé le purin...

        Et quand la CGT s'en mêle... je ne vous dis pas !

     

  • Attaquez votre banque!

    Deux cambrioleurs entrent dans une banque.

    L’un d’eux crie: - On ne bouge plus! L’argent appartient à la banque. Vos vies vous appartiennent. Immédiatement, toutes les personnes présentes se couchent sur le sol calmement et sans aucune panique. (Ceci est un exemple de la façon dont le bon choix des mots d’un énoncé peut conduire toute personne à modifier sa vision du monde).

    Une cliente est allongée sur le sol dans une position provocante. L’un des voleurs s’approche et lui dit: - Madame, ceci est un cambriolage, ce n’est pas un viol. Veuillez s’il vous plaît vous comporter de façon appropriée. (Ceci est un exemple de la façon de se conduire professionnellement et de se focaliser sur l’objectif).

    Alors qu’ils courent hors de la banque, le plus jeune voleur, titulaire d’un diplôme universitaire, dit au plus vieux, qui avait au mieux fréquenté l’école primaire: - Il serait plus prudent de compter combien nous avons volé! Le vieux lui répond: - Ne sois pas stupide, on a un gros paquet d’argent et il suffit d’attendre les prochaines infos à la télé pour savoir combien on a volé. (Ceci est un exemple montrant que l’expérience vécue est plus importante qu’un simple diplôme universitaire).

    Après le braquage, le directeur de la banque dit à son comptable: - Il faut appeler la police et leur dire combien on nous a dérobé. Mais alors le comptable de la banque s’exclame: - Avant de faire cela, ajoutons à cette somme ce que nous avons pris pour nous-mêmes au cours des derniers mois ainsi que divers petits détournements et déclarons que le tout nous a été volé. (Ceci est un exemple de la façon de tirer avantage d’une opportunité).

    Le jour suivant, on apprend, par les infos, que le montant volé à la banque est de trois millions de dollars. Les voleurs se mettent alors à compter leur butin et ne trouvent qu’un million, ce qui leur fait dire: - Nous avons risqué nos vies pour un million de dollars alors que la direction de la banque en a dérobé deux millions sans sourciller. Nous devrions peut-être apprendre comment fonctionne le système bancaire plutôt que d’être de simples voleurs.

     (Ceci est un exemple du fait que le savoir peut être plus efficace que l’intimidation physique). Moralité générale: DONNEZ UN REVOLVER A QUELQU’UN, IL POURRA VOLER UNE BANQUE, DONNEZ-LUI UNE BANQUE, IL POURRA VOLER TOUT LE MONDE.

    MAIS DONNEZ LUI LA CONNAISSANCE, ET IL POURRA VOLER… DE SES PROPRES AILES.

    http://www.24hgold.com/francais/contributeur-or-argent-jean-louis-caccomo.aspx?contributor=Jean%20Louis%20Caccomo

     

  • cé françé bocou

    http://bescherelletamere.fr

    Bescherelle ta mère est un site internet et un compte de réseaux sociaux parodique inspiré du Bescherelle, collection d'ouvrages de grammaire française parus aux éditions Hatier. Son créateur, Sylvain Szewczyk, se définit ironiquement comme un " justicier de l’orthographe ".

     

     

    0002.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • L'urinoir en or des Clinton

    Plusieurs jours après que le président Hollande ait été élu, il est allé voir Bill Clinton et Hillary Clinton pour dîner dans leur spacieuse maison.

    Après avoir bu plusieurs verres de bière, il demanda à son hôte s'il pouvait utiliser sa salle de bain personnelle.

    Rendu dans les toilettes privées de Bill, il est étonné de voir que celui-ci

    a un urinoir en or ! Wahou !!!

    Le lendemain, Hollande parle à Julie Gayet de l'urinoir en or dans les toilettes privées des Clinton. " Je pense, dit-il, que peut-être je devrais avoir un urinoir d'or. Mais d'un autre côté, je pense que ça ne fait pas très socialo, ça risque d'énerver les sans-dents, même si je le vaux bien !!! "

    Plus tard, Julie déjeune avec Hillary. Elle lui raconte comment son mec avait été impressionné en découvrant que Bill avait un urinoir en or dans sa salle de bain privée.

    Revenue à la maison, Hillary sourit et dit à Bill : " Ça y est je sais maintenant quel est le con qui a pissé dans ton saxophone ! "

  • Attention: danger immédiat!

    HISTOIRE DU PETIT EMMANUEL

    Le petit Emmanuel déménage à la campagne et achète un âne à  un vieux fermier pour 100 euros.

    > > > -Le fermier doit livrer l'âne le lendemain, mais justement le lendemain : 

    > > > -Désolé fiston, mais j'ai une mauvaise nouvelle : l'âne est mort.

    > > > -Bien alors, rendez-moi mon argent.  

    > > > -Je ne peux pas faire ça. J'ai déjà tout dépensé... 

    > > > -OK alors, vous n'avez qu'à m'apporter l'âne.

    > > > -Qu'est-ce que tu vas faire avec un âne mort?

    > > > -Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola..

    > > > -Tu ne peux pas faire tirer un âne mort comme lot !

    > > > -Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est  mort.

    > > >

    > > > -Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser.

    > > > -Il amène donc l'âne au petit Emmanuel 

    > > > - Un mois plus tard, il revient voir le petit Emmanuel:

    > > > - Qu'est devenu mon âne mort ?

    > > > - Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 500 billets à 2 euros: ça m'a fait... une recette de 1.000 euros !! 

    > > > - Et personne ne s'est plaint ? 

    > > > - Seulement le gars qui a gagné. Mais je lui ai rendu ses 2 euros et il n’a pas fait d'histoire! 

    > > > - Emmanuel a vieilli et est devenu ministre des finances de la France.

    > > > - Et pour gagner plus, il s'est toujours entouré d'ânes et continue à entuber tout le monde....!