Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Enfants

  • Lui, il a tout compris!

    L'intelligence n'attends pas le nombre des années!

     

    Un enfant de 5 ans écrit une lettre de remerciements à la police, elle lance un appel à témoins pour le retrouver

    Hier, les agents de la Police nationale de Reims ont reçu une carte postale qui "“ donne le sourire dès le matin“ " d'un petit garçon de 5 ans. Un appel à témoin a été lancé pour retrouver l'auteur du message.

    Mardi 31 juillet, la police de Reims a reçu une lettre d’un jeune admirateur. Timothée, 5 ans, a envoyé aux fonctionnaires une carte postale touchante pour les remercier "de nous protéger".

    C’est dans un message posté sur Twitter que la Police nationale du département de la Marne a dévoilé cette carte postale très mignonne: "Merci de nous protéger des voleurs et de nous permettre de nous sentir en sécurité" peut-on lire dans ce petit message. Les agents, touchés par cette petite attention, ont écrit en légende de la photo:

    [#ClinDOeil] Quand une carte postale nous donne le sourire dès le matin même si elle est arrivée abîmée. @PoliceNat51 aimerait bien retrouver le petit Thimotée pour le remercier. Alors on compte sur votre aide et vos partages pic.twitter.com/Qzu9QKFXa2

        — Police nationale 51 (@PoliceNat51) 31 juillet 2018

    Malheureusement pour les policiers, il n’y a que très peu d’indices à se mettre sous la dent pour retrouver le garçonnet. La piste la plus sûre est la carte postale qui représente "la place du Martroi, hier et aujourd’hui", affirme la légende. Le cachet de la Poste permet aussi de tracer la carte postale. Elle a été achetée à Orléans dans le Loiret, écrite le samedi 28 juillet et envoyée de Gonesse dans le Val d’Oise, le lundi 30 juillet.

    La Police de Reims aimerait retrouver le petit garçon pour organiser une rencontre entre les gardiens de la paix et leur admirateur. Le soutien des internautes est important, ils ont partagé en masse la requête des fonctionnaires, le tweet compte actuellement plus de 2 300 partages.

    Espérons pour le petit garçon que son papa où qu’un membre de son entourage reconnaisse sa plume pour lui permettre de rencontrer ses héros.

     

     

  • C'est beau, l'éducation...

    (comme disait F. Raynaud)

    Visions de la sexualité

    Il faut des préliminaires car on n’entre pas dans la femme comme dans un moulin

    (Vanessa, 17 ans, élève de terminale)(Elle a tout compris elle …)

    Organes féminins

    Les femmes aspirent le sperme avec leurs trompes.(Mais bien sûr)

    Fécondation

    Les femmes aussi ont du sperme qui se mélange au sperme de l'homme pour faire une réaction.

    Les femmes produisent des œufs, mais pas du tout comme les vrais œufs. (Et elles pondent aussi .... mais pas de vrais œufs …

    Les différences

    Les seules différences entre l'homme et la femme sont les seins et le sexe. Et encore. Il existe des femmes qui n'ont pas de poitrine.

    Certaines femmes n'ont pas de seins. Le sein est un organe facultatif.

    Appareil génital masculin

    Le sexe de l’homme n’est pas un os, on le voit bien car il n’est pas toujours dur. Dans l'accouplement, le sexe de l'homme prend la forme d'une femme. La peau des bourses se tend et se détend en fonction de la chaleur. C'est pour ça qu'on a un tout petit sexe à la piscine.(je me disais aussi …)

    Spermatozoïdes

     Les spermatozoïdes sont des cellules armées de fouets.

    (Surtout chez les SM !!! mdr…)

    Embarras

    Les sécrétions sont une maladie des femmes qui mouillent trop.

    (alors là, faut oser…)

    Chaque mois, les filles ont leurs mensurations.

    (pour commander à La Redoute? ..... mais une seule fois par mois !!!)

    Les adolescents ont souvent des boutons d’haquenée

    (ha-que ... c’est gênant !!!)

    Préliminaires

    Si l'on veut obtenir une érection, il suffit que n'importe quel homme se frotte à n'importe quelle femme.

    Dans les films, on voit souvent les couples s’embrasser, mais ce n’est pas du tout indispensable pour le sexe.(Chacun fait comme il veut …)

    Henri IV avait du succès avec les femmes, mais il évitait les préliminaires car il sentait l'ail. (????)

    Dans l'acte

    Au moment de l'acte sexuel, le sexe de l'homme se durcit sous l'effet de la chaleur. Les relations sexuelles ne produisent pas de pollution. Elles sont écologiques.(et l’érection, c’est du développement durable !!! mdr…)

    Après la relation sexuelle, le pénis revient au repos et le vagin aussi. Même les plantes éprouvent du plaisir au moment de se reproduire.

    (C’est vrai j’ai entendu mon ficus avoir un orgasme hier…)

    La fécondation

    La fécondation est la rencontre de l’ovule et du supermatozoïde

     (C’est celui avec un S sur le corps …)

    Pour faire un enfant à une femme, ce n'est pas la peine de recommencer sans arrêt. Il faut s'y prendre au bon moment.

    Si l'œuf ne se niche pas dans l'utérus, on dit que c'est une grossesse extraterrestre.

    Faire un enfant

    Si on n’a pas envie de se salir les mains avec le sexe, on peut faire des bébés-éprouvettes.(Ce n’est pas faux)

    Si une femme fait l'amour avec plusieurs hommes en même temps, normalement elle ne fera pas plus d'enfants qu'avec un seul.

    (lol… oui bon, là ça illustre bien la Relativité !)

    Bien sûr, on ne peut pas avoir d'enfant simplement par un baiser, ni en se pelotant.

    (Heureusement sinon y aurait pas mal de parent ado…)

    A notre époque, on peut faire un enfant avec le sexe de deux femmes.

    (je suis curieux de voir ça !!!)

    Quand on se reproduit en faisant exactement la même personne c'est le clownage.(mais ce n’est pas un numéro de cirque !!!)

    Des cas à part

    La queue du poisson n'a rien à voir avec la reproduction. Exemple: les sirènes.(ça va chercher loin là !!!)

    Les hermaphrodites sont tantôt des hommes, tantôt des femmes. Comme ils veulent.

    Les faux jumeaux sont des jumeaux qui ne sont pas du même père.

    (là, faut faire une pause, j’ai du mal à suivre !)

    Le père Fouettard est un vieux pédophile sadomaso.

    (ptdrrr !!!... Rancune de la tendre enfance???)

    Attention

    Il ne faut pas s'amuser avec son sexe sans vérifier s'il n'est pas contaminé.

    (ou piégé??!...)

    Quand on s'embrasse avec la langue, il faudrait normalement mettre un préservatif.(oui mais on le met où?!).

    Un garçon ne doit pas se retenir trop longtemps de faire l'amour car le sperme peut faire éclater les bourses.(Ah non, pas ça !!!)

    Providentiel Viagra

    Aujourd'hui, on n'a plus besoin de philtre d'amour, puisqu'il y a le Viagra. Le Viagra a la propriété de faire gonfler le sexe comme une levure.

    (j’y crois pas !!... Papa boulanger???).

    Le Viagra peut faire mourir les hommes âgés car il les énerve trop. (c’est sûr?... ça énerve ???…).

    Le Viagra se présente comme un cachet bleu couleur schtroumpf.

    (c’est l’équivalent chez les Schtroumpfs de la potion magique???)

    Quand on fait un enfant après avoir pris du Viagra, il n'y a heureusement aucune chance qu'il soit bleu.

     (je suis rassuré)

    ll n'y a pas de Viagra pour les femmes car elles sont toujours prêtes.

    (comme les Scouts, toujours prêts)

    Homosexualité

    Les lesbiennes se donnent rendez-vous sur des pelouses. C'est pour ça qu'on dit qu'elles aiment le gazon.(D’où l’expression … Ah, je comprends mieux !)

    Quand un homosexuel rencontre une lesbienne, ça ne leur fait absolument rien. Les homosexuels sont des gens comme les autres. À part ça, il n'y a pas de différence.(Je demande une autre pause !)

    Les transsexuels commencent par travestir leur sexe.(apparemment logique !)

    Accouchement

    Normalement l’accouchement d’une femme dure neuf mois.

    (La pauvre…)

    En cas de problème, la patiente doit accoucher sous péritonite.

    (mdr… 9 mois d’accouchement et la péritonite en plus, j’aimerais pas être à sa place)

    Quand l'enfant naît, il pousse un grand cri, comme Tarzan dans la jungle.

    (Et il se balance d’arbre en arbre avec son cordon !? )

    Avorter le lendemain d'un accouchement n'est pas recommandé.

    (Oui car je pense que c’est un poil trop tard)

    Le bébé

    Le cordon ombilical sert au bébé à se cramponner.(On ne sait jamais)

    À la naissance, il faut couper le cordon lombrical.

    Il faut toujours de l'eau chaude pour dissoudre le cordon ombilical

    À la naissance, la femme reconnaît son enfant grâce à l'instinct maternel. (Heureusement que ça existe)

    L'embryon est sensible à la musique et il est même capable de danser.

    (Come on baby !!!)

     

  • Comment hériter plus vite?

    … en dissuadant sa grand-mère de faire le vaccin anti-grippe!

     

    L’épidémie de grippe responsable de 13000 décès

    Précoce et longue, l’épidémie de grippe saisonnière a été marquée cette année par une forte proportion d’hospitalisations ainsi qu’une surmortalité notable. Selon Santé publique France, la mortalité attribuable à la maladie a été estimée à 13 000 décès.

    (il faut savoir qu'il y a 5 ans, elle ne faisait que 3 à 5000 décès maxi en France… le triplement provient du fait que l'on ne vaccine plus les personnes âgées)

    Cette année l’épidémie de grippe a débuté précocement en Ile-de-France au cours de la semaine du 4 au 10 décembre. Elle s’est ensuite propagée en quatre semaines à l’ensemble des régions métropolitaines. Elle a ensuite duré 16 longues semaines pour s’achever dans l’ensemble des régions de métropole fin mars.

    Hospitalisations et cas graves en hausse

    Au cours de l’épidémie, près de 2,4 millions de consultations pour syndrome grippal ont été relevées. Si cela correspond à une ampleur modérée en ambulatoire, le nombre d’hospitalisations pour grippe a été lui le plus élevé depuis 2009-2010. Parmi ces patients hospitalisés, 20% étaient âgés de moins de 5 ans et 53% de 65 ans et plus.

    Le nombre de cas graves de grippe admis en réanimation est également le plus élevé depuis la saison 2009-2010, (2009-2010 est l'arrivée de la grippe dite A H1N1, la fameuse grippe qui a fait si Npeur au gouvernement de l'époque) avec 2 915 cas depuis le 1er novembre 2017.

    Enfin, l’excès de mortalité attribuable à la grippe est estimé à environ 13 000 décès tous âges confondus. Ces décès concernent des personnes de 65 ans et plus à 93%.

    Un vaccin moyennement efficace

    L’efficacité modérée du vaccin contre le virus de type B/Yamagata, qui a eu un impact important chez les personnes de 65 ans et plus, ainsi que la couverture vaccinale toujours insuffisante (45,6%) chez les personnes ciblées ont contribué à la sévérité de cette épidémie", souligne Santé publique France.

    Pour la saison 2018/2019, la composition vaccinale reste inchangée pour la valence H1N1. Elle sera néanmoins modifiée pour les valences H3N2 et B/Victoria, selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

    Source:  Santé publique France, 25 avril 2018

  • Trouver un bon emploi? ayez une orthographe impeccable!

    Cela tombe sous le sens!

    La question de la maîtrise de l’orthographe est demeurée longtemps exclusivement une question relevant du seul système éducatif, le ministère fixant des objectifs à atteindre par cycle et évaluant périodiquement le niveau des élèves.

    Plusieurs études s’accordent sur la baisse régulière et conséquente du niveau des élèves en orthographe depuis le milieu des années 80 : en 2015, les élèves font en moyenne 17,8 erreurs contre 10,6 en 1987 à une même dictée!!!

    Une fois sortis du cursus scolaires, ils vont travailler…. l’intégration dans les entreprises de jeunes diplômés au niveau plus faible en orthographe que leurs aînés devient aujourd’hui également un enjeu de gestion pour les entreprises.

    Pour preuve, ces dernières évaluent aujourd’hui les compétences rédactionnelles comme les plus importantes à maîtriser: une étude américaine portant sur plus de 14 millions d’offres d’emploi a conclu que les compétences rédactionnelles figuraient parmi les compétences les plus recherchées par les employeurs.

    Bien évidemment, les entreprises se déclarent très insatisfaites du niveau réel des jeunes diplômés en matière de compétences de communication écrite. L’orthographe, est un coût très important pour elles.

    Les déficiences rédactionnelles et en particulier orthographiques sont sources de coûts, en termes d’image, de qualité perçue et d’intentions d’achat des clients notamment. À ce propos, la National Commission on Writing (2004) a évalué à plus de 3 milliards de dollars annuels les sommes dépensées par les entreprises pour remédier aux déficiences écrites des salariés américains.

    En France, l’équipe de l’ISEOR (Institut de socio-economie des entreprises et des organisations) a conclu que l’absence de gestion dans les organisations des déficiences en langage écrit (spécifiquement de la prise en charge de l’illettrisme) était source de coûts cachés au premier rang desquels on trouve les surcoûts liés à des défauts de qualité, des surcoûts liés au glissement de fonction de l’encadrement prenant en charge la révision d’un document rédigé par un subordonné, ou encore la non-création de potentiel liée à l’impossibilité de développer de nouvelles activités.

    D’autres études ont démontré les conséquences des fautes sur les sites Internet en termes de détérioration de la qualité perçue par les internautes, voire même en termes de diminution des intentions d’achat.

    S’il est démontré que les déficiences rédactionnelles et en particulier orthographiques représentent un problème de gestion, aucune étude scientifique n’avait mesuré en France les perceptions et le comportement des recruteurs à l’égard des candidats à l’embauche déficients en orthographe.

    C’est pourtant au cours de la phase d’étude des dossiers de candidature que les employeurs sont en mesure de procéder à une première évaluation du niveau de maîtrise de l’orthographe. Si plusieurs enquêtes menées par l’APEC ou des cabinets de recrutement ont indiqué que les employeurs déclaraient pénaliser les fautes, ces dernières présentent des limites méthodologiques, rendant indispensable la réalisation d’une étude apportant des garanties en termes de validité.

    Une étude expérimentale en sciences de gestion a été menée récemment afin de comprendre les effets des fautes d’orthographe au sens large (fautes lexicales, grammaticales et fautes typographiques, appelées fautes de frappe ou encore fautes de clavier) sur les perceptions des recruteurs mais également sur leur comportement de présélection.

    536 recruteurs ont été mis en situation de présélection de candidats: plusieurs candidatures à un poste de nature commerciale, se différenciant sur le niveau d’expérience des candidats, le nombre et le type de fautes contenues, leur ont été proposées. Il leur a été demandé de noter chacune d’entre elles puis de prendre une décision de présélection (rejet ou entretien).

    En outre, la méthode des protocoles verbaux a été mobilisée pour analyser le discours des recruteurs pendant leur tâche d’étude des dossiers. Cette technique a exigé des répondants qu’ils expriment à voix haute leurs pensées, simultanément à l’exécution d’une tâche expérimentale. Ces verbalisations ont ensuite été retranscrites pour une analyse de contenu. Cette méthode est particulièrement adaptée à la compréhension du processus de prise de décision des recruteurs. Les conclusions de cette étude sont sans appel: Les fautes d’orthographe comptent…

    L’analyse des restitutions verbales indique que les fautes génèrent de fortes attributions de la part des recruteurs en termes d’intelligence du candidat, de compétences professionnelles mais également en termes de savoir-être. Ainsi, les recruteurs infèrent aux rédacteurs de CV contenant des fautes un manque d’intelligence (uniquement d’ailleurs lorsqu’ils lisent des CV contenant des fautes d’orthographe) et également un manque de professionnalisme.

    Mais ce sont surtout les attributions en matière de savoir-être (manque de politesse et de correction) qui dominent dans le discours des recruteurs amenés à étudier ces dossiers de candidature. Le manque de rigueur, le laxisme, la légèreté et la négligence sont des perceptions largement partagées par une proportion importante d’entre eux.

    Émerge également de cette analyse de discours des recruteurs, la dimension culturelle de la compétence orthographique: pour les recruteurs, savoir écrire sans fautes ne relève pas forcément de l’école, mais plutôt du contexte socio-économique inféré au candidat (notamment la famille, le milieu social).

    L’analyse statistique des décisions des recruteurs permet également de dresser plusieurs constats: la présence de fautes (quelle que soit leur nature) a un impact sur le taux de rejet, et ce à expérience égale. Les chances qu’un dossier comportant des fautes d’orthographe et une expérience professionnelle importante soit rejeté sont 3,1 supérieures aux chances de rejet d’un dossier sans fautes, avec la même expérience professionnelle. Une candidature expérimentée avec des fautes d’orthographe présente un taux de rejet comparable à celui d’une candidature peu expérimentée mais exempte de fautes, annihilant ainsi les atouts d’une candidature expérimentée.

    Cependant, les résultats de l’étude mettent également en évidence un jugement différencié des recruteurs selon le type de fautes: les fautes de frappe (oubli ou inversion de lettre) sont jugées moins sévèrement que les fautes d’orthographe en termes de rejet. C’est plutôt leur accumulation qui entraîne le rejet.

    En revanche, concernant les fautes d’orthographe (lexicales et grammaticales), le nombre de fautes (5 ou 10) n’affecte pas le comportement de rejet des recruteurs. Cela signifie que ce n’est pas tant le nombre de fautes que la présence et le type de fautes qui expliquent le rejet du dossier: il n’existe pas de " seuil de tolérance " pour les fautes d’orthographe lexicale et grammaticale lorsqu’elles sont repérées.

    L’analyse statistique et de discours révèlent -donc- en creux la gravité de la faute d’orthographe grammaticale. Elles sont considérées comme "une faute contre la pensée", corroborant l’analyse du discours des recruteurs associant davantage la faute de frappe à un manque de relecture mais jamais à un manque d’intelligence.

    Un sondage réalisé en février 2015 confirme d’ailleurs que ce sont les fautes de grammaire qui choquent le plus les Français (ils seraient par exemple 47 % à l’être face à un mauvais choix d’auxiliaire avec le participe passé). Pour expliquer la plus grande sévérité des recruteurs face aux fautes d’orthographe lexicales et grammaticales, on peut avancer l’explication selon laquelle les fautes de frappe, les coquilles ou fautes de frappe seraient considérées comme de "petites fautes", tandis que la faute suprême, grave, impardonnable est la faute de grammaire.

    En d’autres termes, les toutes premières fautes de conjugaison, d’accord ou de lexique peuvent entraîner le rejet… tandis qu’en matière de fautes de frappe c’est davantage leur accumulation qui générerait l’élimination d’un candidat.

    Au-delà de l’aspect trivial de ces résultats, cette étude apporte une preuve que les fautes constituent bien une "barrière à l’entrée" pour les candidats à l’embauche, plus encore en ce qui concerne les fautes d’orthographe que pour les fautes typographiques. La faute d’orthographe -on le voit- est donc bien porteuse de sens pour un recruteur: elle constitue le terreau d’attributions fortes, principalement en termes de savoir-être. La faute ne relève pas d’une simple compétence technique, savoir de base, mais d’une aptitude à se conformer à une norme.

    Ainsi, les candidats rédigeant leur CV avec des fautes violeraient une norme sociale implicite de l’orthographe: un salarié qui commettrait des fautes ne saurait donc pas se situer face à son destinataire, serait incapable d’adapter la qualité linguistique à l’interaction. La faute traduirait donc au final un comportement préjudiciable à l’organisation plus qu’une insuffisante maîtrise de compétence linguistique ou technique.

    En conclusion, on peut se demander si l’intégration progressive de diplômés aux compétences orthographiques diminuées sonne le glas de l’époque des écrits professionnels impeccables sur le plan orthographique. Dans un contexte de forte médiatisation de ce problème et d’intensification de l’usage de l’écrit professionnel, la résistance s’est-elle mise en route, comme en témoigne la multiplication des initiatives dans les entreprises, au sein des organismes de formation ainsi que le développement de certifications aux compétences purement orthographiques ou rédactionnelles (Certificat Voltaire, Certificat aux Compétences Rédactionnelles)?

    Finalement, la compétence orthographique, autrefois assimilée à un prérequis scolaire parmi tant d’autres, finira-t-elle par devenir une compétence hautement distinctive dans les prochaines années, tant elle deviendra rare parmi les candidats?

     

  • NON: ne l'appelez pas HALLYDAY

    qu'elle nous en fournisse une preuve!

    La veuve Smet n'a pas le droit de se revendiquer Hallyday, ni même ses enfant David et Laura!

    Les enfants sont des “Smet“ qui est le véritable nom de naissance de leur père.

    J'affirme haut et fort qu'un pseudonyme ne peut pas être utilisé par les enfants: c'est la loi.

    Lire ci-après la loi. Je possède moi-même un pseudonyme que j'ai fais enregistrer par le Tribunal de Grande Instance de Toulouse, le 29 janvier 1981, devant un greffier de l'époque et devant deux témoins de moralité.

    Dans quelles conditions peut-on utiliser un pseudonyme?

    Vérifié le 15 décembre 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de l'intérieur

    Les conditions d'utilisation d'un pseudonyme ne font l'objet d'aucune réglementation particulière. Il s'agit d'un nom d'emprunt, librement choisi par une personne pour dissimuler au public son identité réelle dans l'exercice d'une activité particulière. Le pseudonyme est notamment utilisé dans le domaine littéraire ou artistique : nom de plume pour les écrivains, nom de scène ou nom d'artiste pour les activités liées au spectacle... Le pseudo est utilisable pour signer une œuvre par exemple

    Le pseudonyme ne se substitue pas au nom de naissance. Il ne peut pas être mentionné sur les actes d'état civil (acte de naissance et de mariage) : seul le nom de famille doit y figurer.

    Le pseudonyme n'est pas transmissible aux enfants, ni aux héritiers.

    NDELA REDACTRICE: S'ils souhaitent utiliser le pseudonyme d'un parent, les descendants doivent à leur tour en revendiquer l'usage (en passant devant notaire ou devant le TGI). Question: Leaticia Boudou, veuve Smet a-t-elle obtenu de son époux le droit d'utiliser son pseudonyme?

    Les enfants aussi?

    Qu'ils apportent, TOUS, la preuve!

    Comme il s'agit d'un acte officiel, devant officier assermenté, sur cet acte figurera la date exacte de transmission du pseudonyme.

    Si vous aimez les enfants, vite, informez-les… afin qu'ils puissent prouver officiellement qu'ils ont bien le droit de porter ce pseudonyme…

    Avant que la veuve Boudou ne se précipite. Entre parenthèses, j'estime que la loi française prévaut dans cet héritage. J'estime que la veuve Smet doit impérativement céder une partie de l'héritage de Notre Chanteur National. Parmi les 500 millions d'américains, il y en a combien qui connaissent Johnny? je vous fais le pari qu'AUCUN Français de plus de 10 ans n'a jamais entendu parler de lui… donc, il est 100% Français et soumis à la loi sur les héritages de France.

    Nous voulons La Vérité sur les actes de notoriété!

    POURQUOI AIS-JE PRIS UN PSEUDONYME?

    Parce que quand j'ai commencé ma profession, en 1983, mon unique enfant était au collège. Comme je l'amenais en voiture matin et soir et QUE JE SAVAIS que j'aurai de la notoriété sur Toulouse, j'ai pris un pseudonyme afin d'éviter que ses copines lui disent: “ta mère est une sorcière“…

    Epithète courante à l'époque et pas très plaisante, vous vous en doutez pour une jeune ado.

    De plus, je ne voulais pas que ma marraine que j'adorais et qui portait le même nom de famille que moi soit un mécontente de “salir“ son nom de famille avec une profession de “romanichel“. Or, il s'avère que ma tante était bien trop intelligente pour être mécontente: ce qu'elle voulait avant tout, c'est que je ne passe jamais au Tribunal pour escroqueries diverses. Là, oui, j'aurai eu sa totale et définitive désapprobation.

    J'adorais et je l'adore encore dans mes souvenirs celle qui est partie à l'aube de ses 100 ans et qui m'a toujours soutenu quelles que soient mes actions.

    Le choix du pseudonyme est libre à condition de :

    Ne pas porter atteinte à l'ordre public (en présentant un caractère raciste ou injurieux par exemple),

    Ne pas s'approprier la renommée d'une personne ou de s'attribuer une parenté.

    L'usage d'un pseudonyme ne constitue pas un changement de nom, qui suit une procédure particulière.

    Un auteur utilisant un pseudonyme doit signer tout contrat sous son nom de famille, avec mention du pseudonyme, et peut y insérer une clause empêchant son éditeur, agent ou manager artistique de révéler sa véritable identité.

    Il est possible de faire figurer un pseudonyme à la suite du nom de famille sur sa carte nationale d'identité si sa notoriété est confirmée par un usage constant et ininterrompu.

    Lors du dépôt de la demande, il faut produire :Un acte de notoriété, soit établi par le juge du tribunal d'instance, dans les tribunaux qui le proposent, soit délivré par un notaire,

    Ou une attestation de l'organisme professionnel auprès duquel l'activité sous pseudonyme est exercée (artistes, comédiens, etc.).

    L'administration dispose toutefois d'un pouvoir d'appréciation en la matière et peut refuser l'inscription.

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F355

     

    Document.pdf

    NB: j'ai effacé le nom de ma mère et le prénom de mon père: cela ne vous regarde pas. Inutile de récupérer ma signature: je l'ai tronquée, pas la peine de s'en servir pour pratique frauduleuse!

    P.S.: mon pseudonyme figure sur ma carte d'identité. NON, je ne mes pas de photocopie... faut pas plaisanter!

    RIRES pourtant: pendant des années j'ai dû me battre pour avoir par ex. un compte bancaire professionnel au nom de JOYCE avec des chèques à ce nom-là ou contre l'administration fiscale qui ne voulait pas mes déclarations et paiement à ce nom.... et, depuis 5 à 6 ans, je dois me battre contre l'administration qui ouvre les dossiers (comme à l'hôpital par ex.) au nom de JOYCE  pour dire: mais non, c'est mon pseudonyme de travail!!!!