Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actualité

  • Les pourris d’or?

    Il nous arrive deux jeunes candidats, ceux qui étaient censés apporter un vent de fraîcheur à la politique. Enfin, au vu de leurs actions, c’est un vent mauvais, un vent qui sent très mauvais.

    Comme Coralie Dubost, elle a confondu son rôle de parlementaire avec " vie de château " et " salon de la domination  "

    ET PUIS ON A AUSSI JEAN-BAPTISTE DJEBARRI 

    "On pourrait croire à un conflit d'intérêts mais heureusement Jean-Baptiste Djebbari ne foutait rien au gouvernement. "

    Le départ de Jean-Baptiste Djebbari dans le privé annoncé avant même le remaniement - Le Parisien

    Jean-Baptiste Djebbari s’est dit " parfaitement serein " et n’avoir " aucun état d’âme  " à entrer au conseil d’administration d’un constructeur de voitures à hydrogène après avoir été ministre délégué aux Transports

    En même temps, pourquoi voudriez-vous qu’il ait une conscience ? C’est quand même le gars qui était prêt, en janvier 2022, à traquer dans les trains les usagers qui boiraient de l’eau ou qui grignoteraient, interdiction formelle d’enlever le masque pendant des heures  Il était prêt à jeter les CRS sur les mangeurs de chips  (véridique )

    Remarquez que quelques mois après, alors que nous avons le même virus, (27000 cas et 67 morts le 20.05) il n’y a plus de masques… dans les transports

    Un ministre des Transports qui quitte le gouvernement pour filer aussitôt vers une société de… transport, ne lui pose aucun problème   Alors, les accusations de " pantouflage " " mélange des genres, opportunisme et conflits d’intérêts ", il n’en a rien à faire, quand on a été ministre de Macron, cela s’appelle tout simplement la routine!

    Il faut quand même rappeler que les quatre candidats les mieux placés pour les Pourris d’or restent Jérôme Peyrat, El Guerrab, Laetitia Avia et Thierry Solère

    Thierry Solère, Laetitia Avia, Jérôme Peyrat… ces candidats LREM investis malgré les casseroles:

    Le député M'jid El Guerrab sera jugé pour une violente agression à coups de casque - FL24.net

    Comment pourront-ils détrôner le député LaREM El Guerrab qui a fracassé le crâne du député PS Boris Faure à coups de casque ?

    Ou la député LaREM, Laetitia Avia, qui a fait une tentative de cannibalisme sur un chauffeur de taxi, qu’elle a mordu à l’épaule pour ne pas régler sa course de 12 euros

    À moins que l’on préfère Jérôme Peyrat, qui a été condamné pour avoir fracassé la mâchoire de sa compagne à coups de beignes… Et on donnera une citation du menteur stratosphérique à Stéphane Guerini qui a osé dire qu’il ne croyait pas que Jérôme Peyrat  puisse frapper une femme  Après la condamnation du tribunal

    Et dans la catégorie "j’essaie de battre le record du monde  de mise en examen", Thierry Solère, avec 13 mises en examen, un champion, celui-là!

    Mais ils sont tous des petits joueurs comparés à  leur mentor-menteur Macron, qui est cité dans l’affaire Alstom (pacte de corruption), Mckinsey (pacte de corruption), et évasion fiscale (millions de chez Rothschild)… et qui a torturé les Français à coups de masques, de confinements et de Rivotril

    Louis de Dreslincourt

  • Macrouille menteur!

    Prix de l’électricité: il y aura finalement rattrapage sur les futures factures, contrairement aux promesses du gouvernement

     

    La facture des ménages ne devait pas être impactée : le bouclier tarifaire annoncé en septembre 2021 par l’ancien Premier ministre, Jean Castex, devait permettre de geler les tarifs du gaz et de l’électricité sur la durée. Côté électricité, ce dispositif devait permettre de limiter la hausse des tarifs à 4%, au lieu des 44,5% qui ont été calculés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Et pourtant… C’est ce même organisme qui, le 31 mars dernier, dans une délibération rendue publique, explique que les Français devront mettre la main à la poche, dans le cadre d’un rattrapage tarifaire. […]

    La Dépêche

    Un rattrapage destiné à compenser le gel des prix de l’électricité de cette année se rajoutera finalement au prochain mouvement tarifaire contrairement aux déclarations du gouvernementhttps://t.co/1KOnxwgTbo

    — Le Parisien (@le_Parisien) May 30, 2022

     

  • C'était simple à prévoir!  

      États-Unis: né homme, un transgenre est autorisé à jouer au rugby contre des lycéennes et fait trois blessées dans l’équipe adverse lors du match d’ouverture de la saison

    Biologiquement un homme: il est autorisé à jouer au rugby contre des lycéennes et blesse trois filles de l’autre équipe. Cela n’a rien de surprenant, étant donné que l’instance mondiale de ce sport avait explicitement mis en garde contre le fait de laisser des hommes affronter des femmes.

    L’athlète transgenre qui joue dans l’équipe de rugby féminine du lycée de Guam a blessé trois filles du lycée Tiyan lors du match d’ouverture de la saison, selon l’entraîneur de l’équipe adverse. Conrad Kerber, qui entraîne les équipes de garçons et de filles de Tiyan, a déclaré que “la nature agressive dont nous avons été témoin a clairement montré qu’il s’agissait d’un problème concret auquel nous devons faire face”.

    Bien sûr, faire concourir un homme contre des femmes dans n’importe quel sport est évidemment injuste. Dans le rugby, un sport de contact, c’est dangereux. Tout le monde le comprend implicitement, mais World Rugby est allé plus loin et a étudié cette question exacte, produisant un rapport en 2020 qui a clairement montré à quel point le politiquement correct dans le rugby est dangereux.

    L’étude de World Rugby a révélé que les joueuses qui étaient plaquées par des hommes avaient un risque de blessure accru de 20 à 30 %. En moyenne, les hommes sont “25 à 50 % plus forts, 30 % plus puissants, 40 % plus lourds et environ 15 % plus rapides” que leurs homologues féminines.

    Le rapport de World Rugby a également déterminé que les directives du Comité international olympique, qui autorisent les hommes à concourir contre les femmes si leur taux de testostérone est inférieur à un seuil arbitraire, n’étaient “pas adaptées à l’objectif” car il n’y a “que de faibles réductions de la force et aucune perte de masse osseuse ou de volume ou de taille musculaire après suppression de la testostérone”.

    Pour une raison quelconque, une ligue de rugby lycéenne a déterminé qu’elle en savait plus que l’instance sportive mondiale lorsqu’il s’agissait de la sécurité des lycéennes pratiquant ce sport. Ainsi, au nom du politiquement correct et de “l’affirmation du genre”, un garçon a été autorisé à blesser des filles, et en blessera certainement d’autres si cela se poursuit pendant la saison. C’est inacceptable et irresponsable, et les officiels qui ont permis que cela se produise devraient tous être obligés de répondre de leurs défaillances

    Washington Examiner

    Les amerloques ont rangés leur cervelle dans leur congélateur!