Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gens

  • Défoncé de la calebasse!

    Vraiment basse, la calebasse!

    Le genre expliqué aux nuls!

    Envoyé par une amie médecin

    Dans le temps, on pouvait avoir mauvais genre, mais la notion d'être genré, n'existait pas et ne prenait pas la tète.

    J'ai du me  faire raconter cette histoire deux fois, pour être sûre d'avoir bien compris ( parce que c'était raconté un peu dans le désordre) et pourtant je suis assez au point sur le "genre".

    Il s'agit d'une très banale "histoire de genre" parfaitement loufoque comme on sait les faire maintenant

    Histoire drôle .... je vais remplacer Campagnol bientôt... :-)

    Un jeune homme part à Paris faire des études dans le "cinéma“.

    Au bout de quelques mois, il déclare à son père qu'il est finalement une fille, il se sent fille etc... Ce qui est possible après tout par les temps qui courent...

    Le père fait “gloup's“, puis se fait à l'idée.

    Le jeune homme fait une visite à ses parents à Noel, et leur avais dit "je vous amènerai mon copain"...

    Re-“gloup's“, mais quand on aime un enfant, on se fait à  l'idée qu'il pourrait être "homo" en quelque sorte, en plus de se sentir fille... donc les parents se préparent "mentalement"…

    donc le grand jour arrive... et les parents voient arriver: leur garçon (XY) habillé en garçon,  et son copain, mais il s'agit en fait d'une fille XX, mais qui se sent garçon.. et qui pour faire "joli" a mis une robe

    J'espère que vous avez tout suivi

    Donc, le père qui n'y connait rien à ses histoires de genre ne s'en remet pas ...

    Il y a un peu de quoi

    Ni l'un ni l'autre du couple, ne veut se faire opérer pour changer de sexe physique, et changent même de "genre"  quand ils veulent... si la fille se sent mec, elle est mec et vis versa.

    Ils sont gender fluid

     

    Tout ceci relève d'une "posture mentale", d'un " genre " qu'ils veulent se donner si je peux m'exprimer ainsi.

    (Opérationnellement et "médicalement", ou physiologiquement, ce sont une fille et un garçon)

    Bref: cela s'appelle du "déconstructivisme"  dont la pseudo théorie du genre n'est qu'une expression.

    Une pseudo-théorie perverse inventée par les féministes américaines sur aucunes bases scientifique, neurologiques, hormonales ou sociologiques (du bla-bla basé sur du vent)

    Si cette histoire vous rend bizarre, ou crée en vous de la dissonance cognitive, c'est tout à fait normal... :-)))) MDR

    Bon maintenant, comme toujours, il faut expliquer le plus drôle:

    Il y a le sexe "physique": XX ou XY, (ou assignation de genre: paf, t'est prisonnier d'un corps pas de chance :-) ), le genre, et l'orientation sexuelle

    Un garçon XY  peut se sentir fille, et se dire homosexuel: donc il couchera avec une fille...

    Au total, il y a 8 combinaisons

    micmac

     

  • Grippe

    En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s02), le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 85 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [74 ; 96]).

    Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte d’Azur (134 [69 ; 199]), Ile-de-France (102 [72 ; 132]) et Occitanie (100 [65 ; 135]).

    Conclusion du groupe de travail pour la surveillance de la grippe en France métropolitaine :

    - Augmentation des indicateurs de l’activité grippale en métropole

    - Passage en phase épidémique en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur

    - Phase pré-épidémique pour les 11 autres régions métropolitaines

    À retrouver sur Bulletin grippe Santé publique France

     

  • Royalement stupide!

    Ségolène Royal cite une phrase de Voltaire... qu'il n'a jamais écrite

    Par Auteur valeursactuelles.com 

    “Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire”, a écrit la future ex-ambassadrice des pôles.

    Loupé. Souhaitant s’exprimer sur sa probable éviction du poste d’ambassadrice des pôles, notamment pour manquement à son devoir de réserve, Ségolène Royal, philosophe, a voulu citer Voltaire dans un tweet. Problème: la citation qu’elle a postée sur le réseau social n’est tout simplement pas de lui, rapporte Le Figaro.

    L’esprit voltairien ne nous manque t’il pas? < Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire > VOLTAIRE https://t.co/0oaZ2T89bX

    "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ", a écrit l’ancienne ministre de l’Environnement avec ce commentaire: "L’esprit voltairien ne vous manque-t-il pas? ".

    Cette erreur vient d’une missive qu’aurait écrite Voltaire à un certain abbé Le Riche, le 6 février 1770, avec ces termes: "Monsieur l’abbé, je déteste ce que vous écrivez, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez continuer à écrire".

    Seulement, cette lettre n’a en fait jamais existé, rappelle Le Figaro.

    Une phrase qui expliquait la pensée voltairienne

    Sur le site Projet Voltaire, Sandrine Campese, auteur d’“Un petit dessin vaut mieux qu’une grande leçon“ explique -en effet- que cette citation provient en fait d’une certaine Evelyn Beatrice Hall, qui tentait de résumer, en anglais, la pensée voltairienne.

    Elle écrivait: "I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it’ was his attitude now". Ce que l’on peut traduire en français par: "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire“ était alors sa pensée".

    C’est en mettant entre guillemets cette citation qu’Evelyn Beatrice Hall a créé la confusion. Une fois traduite en français, on la crut de la main de Voltaire, explique Le Figaro.

    Royalement stupide… non mais, attendez le mieux: on l'a vue avec un ours blanc: Super! Sauf que l'ours était empaillé!

    Elle avait oublié de dire "faut qu'il ait l'air vivant"!

     

  • CENTENAIRE DE LA SANCTIFICATION DE JEANNE D'ARC

    1920 - 2020

    Le martyre de la sainte patronne de la France

    ECOUTEZ!

     

  • Ruth Elkrief cambriolée

    photo de Sarah Halimi

    si la racaille s’en prend aux grands journaleux… (journalopes)

    Affreux, affreux!

    J’en suis encore toute retournée… une journaliste (elle a sa carte de presse alors c’est bien la preuve!) de haut niveau, connue pour sa grande probité morale, vedette de la chaîne BFM TV, que le monde entier… que dis-je, que l’univers entier nous envie… vient de subir une intrusion nocturne dans son modeste domicile du 16e arrondissement parisien, la nuit du 31 décembre.

    Vous n’en reviendrez pas, c’est de la superstar Ruth Elkrief dont il s’agit, laquelle n’était heureusement pas présente sur les lieux lors des faits… l’angoisse nous saisit en pensant à ce qui aurait pu arriver si cette estimable personne s’était trouvée, seule, à son domicile à ce moment-là.

    Imaginez un instant que le cambrioleur, ayant fumé un petit joint de cannabis pour se donner du courage avant d’œuvrer… pris d’une envie subite et incoercible, en vienne, après avoir molesté la pauvre femme, à la violer et la torturer atrocement… puis pris de folie, à la jeter par la fenêtre…

    Déjà ça fait froid dans le dos, mais c’est encore pire en considérant qu’à cause du pétard fumé précédemment, le cambrioleur-meurtrier serait forcément considéré, par des experts bidon, totalement innocent puisque incapable de réaliser la gravité de ses actes au moment des faits… et donc ne serait jamais jugé.

    Parce que c’est exactement ce qui s’est produit pour la pauvre Sarah Halimi, coupable uniquement d’être juive, aux yeux de son meurtrier… lequel ne sera pas jugé en raison de l’utilisation de cannabis au moment des faits… ce qui suffit à l’innocenter aux yeux d’experts dont nous sommes en droit de nous demander s’ils ont, eux, toutes leurs facultés au moment des conclusions qu’ils rendent, et de toutes les conséquences qui en découlent… dont la plus scandaleuse est le total mépris du ressenti des familles de victimes qui ne pourront jamais totalement faire leur deuil!

    https://ripostelaique.com

    https://ripostelaique.com

    Vous aurez compris que ma compassion envers Ruth n’est que feinte, puisqu’au contraire la "petite mésaventure" de la grande prêtresse du Paf se solde uniquement par la disparition de biens matériels (bijoux, vêtements, équipement informatique…) pour une somme d’environ 10 000 euros, ce qui au regard du salaire sûrement démentiel de la Elkrief est -certainement- une peccadille.

    Bien évidemment, il n’est jamais agréable à qui que ce soit de savoir que son intimité a été violée (sur place, les forces de police ont pu constater des traces de pied-de-biche sur la porte, prouvant ainsi que l’entrée de l’appartement de la journaliste a été violemment forcée).… mais justement, dans le cas présent, il n’est question que de l’appartement, ce qui malheureusement n’est pas le cas de tous ceux qui sont journellement agressés dans leur chair, par des racailles de plus en plus nombreuses et violentes, prenant l’indifférence et le silence assourdissant des médias à la solde du pouvoir… pour une permission de continuer leurs sales besognes!

    Et c’est là où justement l’événement prend tout son sens, démontrant parfaitement que l’infecte journaleuse, incapable de commenter l’actualité sans se boucher le nez dès qu’il est question de "populisme", de nationalisme, d’amour de la France, de respect de ses lois et institutions… pour ne pas dire du principal parti patriote jugé " nauséabond "… est pour une fois, et à son corps défendant, au cœur d’un problème habituellement jugé anodin par elle et ses pairs, au point de n’en pas parler du tout.

    Que la papesse de la bien-pensance, chef de file des donneurs de leçons aux téléspectateurs ne pensant pas correctement, se voit traitée comme n’importe quelle citoyenne, ne peut que réjouir celles et ceux qu’elle traite habituellement comme des demeurés, donc quantités négligeables; croyant confusément que les prétendues racailles, ainsi baptisées par d’ignobles citoyens racistes et fascistes, n’oseraient jamais s’attaquer à des personnalités respectables!

    Elle a donc tout faux, la Ruth, elle qui vraisemblablement a voté pour Anne Hidalgo à la tête de ce Paris qui, à cause d’elle, se transforme en cloaque, pour l’instant ailleurs que dans les quartiers encore huppés (mais ça viendra Ruth, ça viendra… un peu de patience, justement la roue semble commencer à tourner dans les deux sens, et non toujours en sens unique!).

    Que désormais elle se sente menacée, épiée, suivie dans ses déplacements (en taxi ou voiture perso) lui donnera peut-être un aperçu de ce que vivent nombre de femmes françaises (et européennes) et ne sera que justice au vu du mépris que jusqu’à présent elle a professé, du moins dans ses paroles et attitudes à l’antenne pour les victimes… comme s’il y avait des individus pour qui les agressions seraient moins graves!

    "Parce que chez ces gens-là, Monsieur", (comme l’a si bien chanté Brel), on s’affiche "humanistes"… mais pas n’importe comment, pas avec n’importe qui!

    Ainsi de pauvres ch’ti gars africains, obligés de quitter leurs beaux pays, dans la fleur de l’âge, pour venir se réfugier chez les descendants des affreux colonialistes (qui ont paraît-il pillé leurs pays) et mis en esclavage, disent certains!!! ne peuvent qu’engendrer la pitié et l’accueil à bras ouverts… mais par "ceux qui ne sont rien".

    Tandis que ces affreux franchouillards prétextent attaques, crimes, agressions de toutes sortes de prétendus étrangers, se plaignent à longueur de temps de "blessures au cou", de coups de poignard au ventre, de viols ou autres simagrées, dans l’unique but de ne pas se pousser pour laisser la place à plus malheureux qu’eux!

    La grande Elkrief, descendue de son perchoir "à l’insu de son plein gré", vient enfin de faire la connaissance avec la vraie vie, le vrai visage des envahisseurs sans scrupules, prétendus par elle et ses complices des "chances pour la France" dès lors qu’ils se tiennent loin d’eux…

    Or précisément, leur nombre (jamais assez pour Macron et ses donneurs d’ordres) augmentant au fil des arrivages de cargos ONG, commence à déborder des quartiers où jusqu’à présent les riverains n’avaient que leurs yeux pour pleurer… puisque Ruth et ses amis s’en foutaient!

    J’entends d’ici les cris d’orfraie des bobos parisiens encore épargnés (pour l’instant) m’accusant de stigmatiser immédiatement les "estrangers" alors que le cambrioleur est peut-être un "Jean-François" ou  un "Marcel"…

    Soit!  Mais cela n’enlève absolument rien à la réalité habituelle, celle que vivent des milliers de Parisiens et Franciliens, sans parler des touristes, dont le simple transport en commun, ou encore une balade dans les rues de Paris expose, après les ordures et les rats, à une mauvaise rencontre avec un irascible à la "machette" facile!

    Qu’elle perde un peu de sa superbe, et gagne si possible un peu d’humanité, la Ruth, ne sera pas pour nous déplaire…

    En attendant, qu’elle ne compte pas sur moi pour pleurer sur son sort… je garde précieusement mes larmes pour toutes les vraies victimes d’atrocités commises par ceux dont Elkrief et sa clique ont les yeux de Chimène… les gardant scrupuleusement fermés quand il s’agit d’un citoyen lambda sans importance.

    Et pour ceux qui partagent mon opinion sur cette "grande dame" je vous invite à regarder la vidéo que Pierre Cassen a réalisée sur le sujet… sortez les mouchoirs.

    https://www.youtube.com/watch?v=sF_K0wvjB_0

    Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

    https://fr.sputniknews.com/france/202001031042699361-une-journaliste-vedette-de-bfm-tv-victime-dun-vol-a-domicile-la-nuit-du-reveillon/

     

    https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/presidentielle-polemique-apres-une-poignee-de-mains-entre-emmanuel-macron-et-ruth-elkrief_2164916.html