Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs

  • Sélection naturelle...

    En effectuant une position de yoga, une étudiante tombe de 25 mètres de hauteur

    Une jeune Mexicaine de 23 ans a subi une opération de 11 heures suite à sa chute d’un balcon situé à une hauteur de 25 mètres, son rétablissement devrait prendre des années. L’étudiante est tombée alors qu’elle réalisait une position de yoga.

    Dans la ville mexicaine de Nuevo Leon, le 26 août, Alexa Terrazas, étudiante de 23 ans, a survécu à une chute de 25 mètres mais souffre d’importantes blessures. Son accident est survenu alors qu’elle exécutait une position de yoga complexe sur son balcon, selon le Daily Mail. Alexa a ainsi eu des fractures aux jambes, aux bras, aux hanches et à la tête.

    Une image de la jeune femme prise avant qu’elle ne glisse et ne tombe est devenue virale. Le cliché montre la jeune femme suspendue à l'envers sur le bord du balcon, supportant tout son poids sur l’accoudoir.

    Alexa Terrazas was doing a pose over the edge of her sixth-floor apartment in Nuevo Leon, Mexico when she slipped.

    Luckily she survived but had to undergo 11 hours of surgery. @ElaineCrowley pic.twitter.com/ZkIXn4j96C

    — Elaine (@ElaineVMTV) August 27, 2019

    Selon les informations communiquées, la jeune femme se trouvait dans un état critique après l’opération. D’après les médecins, elle aura besoin d’au moins trois ans pour se rétablir complètement.

    Sur les réseaux sociaux, la famille d’Alexa a appelé ses abonnés à donner leur sang et à prier pour elle.

    https://fr.sputniknews.com/societe

  • MÉTÉO 2020 ?

    J'avais annoncé en fin décembre 2018 que nous aurions cette année 2019 une canicule et une sécheresse plus fortes qu'en 2003…

    La preuve? regardez par la fenêtre!

    Pour 2020, je vous annonce qu'il y a 80% de chance que l'été soit POURRI par beaucoup de pluie et le temps plutôt frisquet par rapport aux chaleurs des étés précédents.

    Je vous en dirai plus le 30 ou 31 décembre 2019.

     

  • La femme et trois enterrements....

    Je soupçonnais ma femme d'avoir une relation extra conjugale.

    Je suis donc rentré chez moi et, je l'ai trouvée complètement nue sur le lit.

    j ai fouillé l'appartement pour trouver le coupable.

    > En vain. et puis je me suis souvenu que nous disposions d'un petit balcon.

    > J'ai donc ouvert la fenêtre et c'est là que j'ai vu cet homme, suspendu dans le vide et s'agrippant à la rambarde du balcon.

    > Je lui ai piétiné les mains pour qu'il tombe mais il tenait bon.

    > Alors je suis parti chercher un marteau.

    > À grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise. Mais un arbre a amorti sa chute.

    > Voyant qu'il bougeait encore, j'ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l'ai fait basculer sur cet individu.

    > L'effort a été si violent que j'ai succombé à une crise cardiaque.

    > Et donc me voilà...

    > - Ah bon... répond Saint Pierre, passionné. C'est bon, vous êtes admis au Paradis.

    > Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort à Saint-Pierre.

    > - Voyez-vous, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17ème étage d'une tour. mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide. Mais je me suis rattrapé à un balcon deux étages plus bas.

    > Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon a commencé à me piétiner les mains, puis à me casser les doigts à coups de marteau. j'ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m'a balancé son frigo sur la tête pour m'achever.. Dingue...!

    > - Oui j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au Paradis...

    > Un troisième homme arrive et entame lui aussi son récit à St Pierre :

    > - Moi, j'ai rien compris, franchement, je ne sais pas comment tout ça est arrivé.

    > - J'étais caché à poil dans un frigo.

    > - Ça va, dit St Pierre, je connais la suite...

     

  • Il parait que l'armée française cherche des futurologues…

    Y'a moi!

     

    Publié le samedi 10 janvier 2009

    https://www.dailymotion.com/video/x7zo20

     

    et aussi:

    Vos descendants de l'an 3000- 5e sur le même compte

     

    On y arrive petit à petit mais je l'avais vu il y a 10 ans!

      

    Une nouvelle technique permettrait de faire léviter et propulser des objets uniquement avec la lumière

    Au cours des dernières années, la manipulation d’objets microscopiques grâce à la lumière a donné lieu au développement de nouvelles technologies comme la lévitation photonique nanométrique et les pincettes optiques. Récemment, une équipe de physiciens a proposé une nouvelle technologie permettant une lévitation et une propulsion photonique d’objets de toute taille, de l’échelle d’une molécule à celle d’un vaisseau spatial.

    Des chercheurs du California Institute of Technology (Caltech) affirment avoir trouvé un moyen de faire léviter et de propulser des objets en n’utilisant que de la lumière — bien que, pour le moment, le travail reste théorique. Ils espèrent que cette technique pourrait être utilisée pour " le contrôle de trajectoire d’engins spatiaux ultra-légers et même de voiles lumineuses (ou solaires) à propulsion laser pour l’exploration de l’espace ", selon l’article publié dans la revue Nature Photonics.

    Cela signifie qu’aucun carburant n’est nécessaire — il suffit d’un puissant laser tiré sur un vaisseau spatial depuis la Terre. Les chercheur de Caltech ont mis au point le système de " lévitation et propulsion photoniques " en concevant un motif complexe pouvant être gravé à la surface de l’objet.

    levitation photonique objet

    La façon dont le faisceau lumineux concentré est réfléchi par la gravure provoque la stabilisation autonome, alors qu’il tente de rester à l’intérieur du faisceau laser focalisé. La première avancée qui a jeté les bases de cette nouvelle recherche a été la mise au point de pincettes optiques, des instruments scientifiques utilisant un puissant faisceau laser pour attirer ou repousser des objets microscopiques.

    Dans leur article, les chercheurs de Caltech affirment que leur manipulation de la lumière pourrait théoriquement fonctionner avec un objet de toute taille, du micromètre à la taille d’un vaisseau spatial.

    Bien que la théorie n’ait pas encore été expérimentalement testée, les chercheurs pensent que si elle se développe suffisamment, elle pourrait permettre d’envoyer un vaisseau spatial à l’étoile la plus proche en dehors de notre système solaire en seulement 20 ans.

    "Il existe une application audacieusement intéressante pour utiliser cette technique comme moyen de propulsion d’une nouvelle génération d’engins spatiaux. Nous sommes loin de cela, mais nous sommes en train de tester les principes" conclut Harry Atwater, physicien au Caltech.

    Sources : Nature Photonics