Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Liberté

  • Au Japon, ils se font un jardin dans une camionnette

  • Lui, il a tout compris!

    L'intelligence n'attends pas le nombre des années!

     

    Un enfant de 5 ans écrit une lettre de remerciements à la police, elle lance un appel à témoins pour le retrouver

    Hier, les agents de la Police nationale de Reims ont reçu une carte postale qui "“ donne le sourire dès le matin“ " d'un petit garçon de 5 ans. Un appel à témoin a été lancé pour retrouver l'auteur du message.

    Mardi 31 juillet, la police de Reims a reçu une lettre d’un jeune admirateur. Timothée, 5 ans, a envoyé aux fonctionnaires une carte postale touchante pour les remercier "de nous protéger".

    C’est dans un message posté sur Twitter que la Police nationale du département de la Marne a dévoilé cette carte postale très mignonne: "Merci de nous protéger des voleurs et de nous permettre de nous sentir en sécurité" peut-on lire dans ce petit message. Les agents, touchés par cette petite attention, ont écrit en légende de la photo:

    [#ClinDOeil] Quand une carte postale nous donne le sourire dès le matin même si elle est arrivée abîmée. @PoliceNat51 aimerait bien retrouver le petit Thimotée pour le remercier. Alors on compte sur votre aide et vos partages pic.twitter.com/Qzu9QKFXa2

        — Police nationale 51 (@PoliceNat51) 31 juillet 2018

    Malheureusement pour les policiers, il n’y a que très peu d’indices à se mettre sous la dent pour retrouver le garçonnet. La piste la plus sûre est la carte postale qui représente "la place du Martroi, hier et aujourd’hui", affirme la légende. Le cachet de la Poste permet aussi de tracer la carte postale. Elle a été achetée à Orléans dans le Loiret, écrite le samedi 28 juillet et envoyée de Gonesse dans le Val d’Oise, le lundi 30 juillet.

    La Police de Reims aimerait retrouver le petit garçon pour organiser une rencontre entre les gardiens de la paix et leur admirateur. Le soutien des internautes est important, ils ont partagé en masse la requête des fonctionnaires, le tweet compte actuellement plus de 2 300 partages.

    Espérons pour le petit garçon que son papa où qu’un membre de son entourage reconnaisse sa plume pour lui permettre de rencontrer ses héros.

     

     

  • Au Japon, ils se font un jardin dans une camionnette

  • Problème: on a déjà n..ué la Bastille!

    Ce genre de moquerie va tuer le Roi... pardon, Jupiter! il n'est pas encore mort mais, cela ne va pas tarder....

    Après la sortie de Macrouille, auprès du Pape, disant que les Bretons étaient une mafia - à prendre comme une blague… sauf que le mot a peut être une autre connotation en Italie..

    Le net s'est amusé à faire une carte de France selon Macron.. :-)))

     

    photo,femme,fille,mec,société

  • Trop bonne!

    Panique à bord de l’Aquarius

    – Le capitaine: Les Italiens refusent de nous laisser accoster!

    – Mamadou: Et à Malte?

    – Le capitaine: kif-kif! Bon, qu’est-ce qu’on fait?

    – Fatoumata (enceinte jusqu’aux yeux): Il faut absolument que j’accouche en France, pour la nationalité du gosse et les alloc’s! On peut pas aller à Marseille?

    – Youssef: Marseille? Euh… t’as pas dit « en France »?

    – Karim: C’est quoi, le plus facile pour aller ensuite à Molenbeek? Les copains m’ont dit qu’ils y préparaient une sauterie…

    – le capitaine: on a l’autorisation d’accoster en Espagne, mais y a encore trois jours de mer…

    – Bilal: Tu nous prends pour des touristes? Moi, la croisière, ça m’use! On va en Suisse, c’est là qu’il y a le plus de pognon.

    – Le capitaine: Mais y a pas la mer, en Suisse!

    – Bilal: Y a pas la mer? Putain de racistes, savent pas quoi faire pour nous décourager.

    – Le capitaine: On pourrait essayer Menton, et après, Cédric Herrou vous prend en main.

    – Le sous-capitaine: Il est pas disponible. En sortant du festival de Cannes il a pris sa bagnole tellement bourré qu’au lieu de souffler dans le ballon il a soufflé dans le commissaire de police, qui l’a mal pris.

    – Le capitaine: En plus, on va manquer de carburant.

    – Adama: L’Aquarius n’est pas un bateau haram?

    – Le capitaine: de vivres, aussi.

    – Jean-Grégoire: C’est le ramadan, les musulmans n’ont qu’à pas manger du tout.

    – Oussama: Bon, maintenant qu’on a balancé Jean-Grégoire et les autres chrétiens par-dessus bord, ça résout une partie du problème de nourriture.

    – Le capitaine: ça va quand même pas le faire. Bon, on doit passer près de Tunis, on s’y arrête.

    – Tous: Tunis? Mais y a que des Arabes!!!

    – Le capitaine: Vous commencez à me gonfler! Vous êtes censés être des ré-fu-giés!!! Qui fuient la mort, la famine, les persécutions, les piqûres de scolopendre et les accidents de chameau!

    – Bakary: Arrête un peu! J’ai pas vendu la totalité de mon bétail – douze brebis, deux mulets et trois femmes – pour me retrouver encore chez les mahométans.

    – Le capitaine: Bon, j’en peux plus. Prenez la barre et débrouillez-vous.

    – Lassana: OK, on tire au sort le port de destination. Bing! Haïfa. Adjugé.

    Jacques Vinent

    https://ripostelaique.com/panique-a-bord-de-laquarius.html