Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un peu tout

  • Il a osé insulter!

    De toutes les manières, à quoi s'attendre de ce gus???

    Dans les coulisses de la démission du général de Villiers: l’achat de son silence par Emmanuel Macron

    14 juillet 2017. Le mandat d’Emmanuel Macron débutait à peine, mais celui-ci s’annonçait déjà jupitérien. Nul n’a oublié les déboires du président de la République avec son chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers. Cette confrontation avait fait couler beaucoup d’encre.

    Sur fond de baisse du budget des armées et de crise d’autorité, l’animosité entre les deux hommes entraînait la démission du général.

    À l’occasion de la sortie de leur dernier ouvrage, le Traître et le néant, les journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme reviennent sur cet incident. Bilan du quinquennat d’Emmanuel Macron, le livre dévoile les coulisses de cette relation particulièrement houleuse.

    Si le général de Villiers n’a pas donné suite à la demande d’interview des journalistes, son frère Philippe est revenu en détail sur la nature de cette inimitié. Au cours de ces pages, on apprend que l’actuel président de la République a tenté d’acheter le silence de son chef d’état-major des armées pour que sa démission ne s’ébruite pas.

    Les deux auteurs révèlent qu’au cours d’un déjeuner au restaurant La Lanterne, Emmanuel Macron a tenté de soudoyer Pierre de Villiers pour que celui-ci ne quitte pas son poste. Fidèle à ses convictions, le général n’a pas changé d’avis. Le chef de l’État lui a alors proposé un parachute doré.

    Davet et Lhomme rapportent les propos hallucinants d’Emmanuel Macron: “Si vous partez, moi, je vous nomme dans un poste qui vous permettra d’avoir d’importants émoluments“.

    Choqué par cette pratique, Pierre de Villiers lui aurait alors répondu: “Monsieur le président, ma décision était prise, mais là, vous venez de franchir la ligne rouge, parce que vous ignorez tout de ce que je suis et de ce qu’est ma famille. Nous sommes une vieille famille de chevaliers français. Et donc, là, vous venez de m’insulter“.

    La suite des événements, vous la connaissez.

    Valeurs actuelles

    En tant que voyante, professionnelle depuis 1983, j'ai “vu“ descendre en command-car sur les Champs Élysées, le nouveau président -élu le 27 avril 2022: ce n'était pas Macron!

  • ... mordre la main qui te nourrit...

    Bordeaux : Français depuis 15 jours, un Tchadien agresse sept personnes en moins d’une heure

    Bordeaux : il agresse sept personnes en moins d’une heure

    Un chauffeur de bus, trois agents de la sûreté ferroviaire et trois policiers ont essuyé la colère et la volonté de rébellion d’un homme de 21 ans

    “Je m’excuse. Je ne suis pas comme ça, j’ai honte, vraiment“. Le 7 octobre 2021, un Tchadien de 21 ans, naturalisé français 15 jours auparavant, s’est montré physiquement et verbalement agressif envers sept personnes en moins d’une heure, près de la gare à Bordeaux. Il était jugé, ce lundi 11 octobre, par le tribunal correctionnel de Bordeaux dans le cadre d’une comparution immédiate.

    Le soir des faits, vers 20 h 30, il s…

    […]

    L’article dans son intégralité sur Sud Ouest

  • Mort, mais pas trop

    Madagascar : un Belge “vraisemblablement” assassiné, retrouvé décapité et démembré “mais le décès ne peut être confirmé”

     

    Un Belge sauvagement tué à Madagascar: un corps décapité a été retrouvé

    Un ressortissant belge résidant à Madagascar a été retrouvé mort, décapité. Il s’agirait de Richard S., 68 ans, vraisemblablement assassiné.

    C’est un jogger qui a fait la sordide découverte vers 6h du matin le 29 septembre dernier dans la ville de Mahajanga, au nord de l’île, selon les médias locaux. La dépouille, en état de décomposition et apparemment nue et démembrée, se trouvait dans un fossé, sous une dalle. Il s’agirait de Richard S., 68 ans. Le ministère belge des Affaires étrangères est au courant des faits et enquête actuellement. Mais le décès du Belge ne peut être confirmé officiellement par nos autorités pour le moment 

    […]

    L’article dans son intégralité sur DHnet

  • Information importante

    Les données personnelles d’1,5 milliard d’utilisateurs Facebook en vente sur un forum de hacking (noms, prénoms, téléphone, e-mail, localisation…)

    LePanacheFrançais