Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Femmes

  • Hommage à Stan Lee

     

    181391.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    181395.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Hommage à Stan Lee

    181371 (1).jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    181375.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    181381 (1).png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Stoppons les escrocs et

    ...  autres manipulateurs

    J'ai aperçu un bout d'émission sur Cnews -il y a deux jours- dans lequel une animatrice a fait venir trois ou quatre personnes pour je ne sais quel genre de débat: je me suis trouvée devant l'émission au moment où un abruti parlait de son livre à peu près intitulé: la vie après la mort existe… à ses côtés une inénarrable médium qui “voit ou parle avec les morts“.

    L'auteur indiquait qu'il avait reçu plus de 100 témoignages de veuves éplorées juste après le décès de leur mari ou compagnon: elles affirment qu'en se couchant le lendemain, elles avaient “senti“ leur mari s'allonger auprès d'elles.

    Si j'avais été là, j'aurais juste demandé à l'imbécile heureux qui pense fermement que c'est une preuve de l'au-delà (et comme je ne lirais jamais son livre, j'espère qu'il y a d'autres affirmation pour étayer sa thèse débile). J'aurais demandé au “ravi“ de service qu'il m'indique le nom -allez, je vais être pas trop regardante- et le numéro de téléphone de quelques 10 de ces veuves éplorées pour que je les contacte afin de leur demander de vive voix si l'impression du mari qui revient dans son lit dure trois, six, douze mois et durant combien d'années le “manège“ du mort à continué…..

    Je vais installer dans quelques jours un film-textes où j'indique TOUTES les formes d'hallucinations qui existent, répertoriées par la science, tout de même, sur mon compte Youtube. Je mettrais le lien ici, ne vous en faites pas.

    Sur ce compte, il y a de nombreux film-textes où j'indique les télépsychies (psychokinèse) qui me sont advenues depuis ces 45 années où je m'intéresse aux pouvoirs du cerveau. J'ai eu la peine immense, jamais guérie de voir mourir ma petite sœur (à mes côtés) mon papa (à l'âge de douze ans), le père de ma fille, ma marraine adorée et des tas d'autres proches (des cousins) et figurez-vous que si quelqu'un devait recevoir la visite d'un décédé, j'aurai été un petit peu au courant puisque j'ai fais profession de voyante (et guérisseuse) des 35 dernières années, profession déclarée, auprès de toutes les administrations voraces et rapaces que vous connaissez.

    Je n'ai jamais “vu“ ou “aperçu“ un quelconque de mes chers décédés autrement que par rétrocognition (lire des exemples sur mon compte Youtube). Quand à l'idiote consanguine qui se prétend médium en contact avec les morts, il faudrait un peu qu'elle étudie les capacités du cerveau, la totalité des pouvoirs de voyance, télépathie, etc… elle saurait ainsi ne pas mélanger la discussion avec les morts de la rétrocognition.

    Les quelques personnes qui se flattaient stupidement d'être des médium (définition exacte: contact avec les décédés par l'intermédiaire de) à qui j'ai demandé de “voir“ un des nombreux décédés de ma famille m'ont toutes dit à peu près la même chose: je vois une personne très âgée, une femme…. silence (pour que j'acquiesce ou que je révèle: c'est ma tante, ma cousine, ma sœur, une des femmes que j'aimai tant!)… silence de ma part, donc, personne décontenancée qui s'enferre: elle a un beau chignon argenté… un grand tablier noir… elle a des petites lunettes….. elle est souriante… silence très embarrassé entre chaque phrase et silence de rigolade intérieure de ma part… j'ai dit finalement: ha, c'est ma tante que j'adorais… oui, oui, c'est elle! répondait invariablement le ou la médium…. sauf que ma tante était bel et bien vivante (en ce temps-là), qu'elle n'avait pas de chignon… que mes grand-mères décédées n'avaient pas du tout ce profil et que je ne reconnaissait personne de ma famille qui aurait pu coller à ce portrait, qui, vous le constatez, et un portrait disons passe-partout d'une grand-mère qu'on a -presque- tous eue, gentille, avenante, serviable.

    Donc, personnellement, je n'ai aucune raison de croire à ces fatras de métempsycose débile d'ignares qui se la jouent en se révélant en public. Il se peut que dans les deux jours du décès de quelqu'un on ait une vision ou l'on fait l'objet d'un truc bizarre… c'est plus que  souvent le désarroi du grand chagrin qui fait que le cerveau “piétine ou déraille“ une courte seconde. Nous évoluons avec des hormones qui nous font agir: ne me dites pas qu'un orage hormonal ne se produit pas lors d'un choc violent, d'une angoisse, d'une inquiétude mortelle, d'un désarroi immense…. demandez à Marie-Antoinette qui, la veille de monter à l'échafaud, a vu, en une seule nuit, sa chevelure blanchir….

    Évitez d'aller visionner les conférences ou les discours de ces gens: chaque fois que vous tentez d'écouter, vous augmentez le nombre de vues. Par contre, il n'ai pas interdit de faire circuler cet article partout autour de vous! :-)

    Ma chaîne:

    https://www.youtube.com

     

  • La preuve que les Toulousains....

     

    SONT LES PLUS INTELLIGENTS DE FRANCE!

     

    HO PUTAIN CON (G)  et …. PUTARAGNE!

     

    Selon la science, les gens qui jurent beaucoup auraient un meilleur vocabulaire que ceux qui ne jurent jamais

    Si vous avez déjà été accusé d’être moins intelligent car vous jurez trop, rassurez-vous, la science est de votre côté. Une étude de 2015 a révélé que les personnes possédant un vaste répertoire de jurons, sont également plus susceptibles d’avoir un vocabulaire plus riche.

    Cela remet en question le vieux stéréotype disant que les gens jurent car ils ne peuvent pas trouver de mots plus intelligents avec lesquels s’exprimer. Comme l’a dit un jour Stephen Fry, " le genre de personne qui pense que jurer est en quelque sorte le signe d’un manque d’éducation ou d’un manque d’intérêt verbal, est un pu**** de lunatique ".

    Les psychologues Kristin Jay et Timothy Jay du Marist College et du Massachusetts College of Liberal Arts ont émis l’hypothèse que les gens qui connaissent de nombreux jurons variés, sont également plus susceptibles d’avoir une plus grande fluidité dans leur manière de s’exprimer en général.

    Pour la première expérience, ils ont réuni 43 participants (dont 30 femmes) âgés de 18 à 22 ans, et leur ont d’abord demandé de prononcer autant de jurons que possible en 60 secondes. Ensuite, ils ont dû réciter autant de noms d’animaux qu’ils le pouvaient, également en 60 secondes. Les chercheurs ont utilisé les noms d’animaux comme une indication du vocabulaire général d’une personne et de son intérêt pour la langue.

    Comme tout mot ou expression étaient permis, les participants ont réussi à générer un total de 533 mots tabous et jurons. Les participants ont également été soumis à des tests standardisés de fluence verbale.

    Lors d’une deuxième expérience, 49 autres participants (dont 34 femmes) âgés de 18 à 22 ans ont été invités à effectuer une tâche similaire : cette fois, les participants ont été invités à écrire autant de jurons et de noms d’animaux possibles, commençant par la lettre " a ". Ils ont également complété divers tests de fluence verbale, afin d’évaluer leur aisance générale dans la langue.

    Les chercheurs ont également constaté que les jurons étaient générés à des taux plus élevés que les simples insultes, et qu’il y avait peu de différence entre ce que les participants féminins et masculins pouvaient proposer. " En accord avec les résultats qui ne montrent pas de différence entre les sexes quant à la taille du lexique de jurons, aucune autre différence de sexe n’a été obtenue ", expliquent les chercheurs.

    Ils ont également constaté que la capacité de générer de nombreux jurons n’était pas un indice de la pauvreté linguistique globale: en fait, ils ont constaté que la fluidité des jurons était positivement corrélée avec d’autres mesures de fluidité verbale.

    "Autrement dit, un vocabulaire volumineux comprenant de nombreux jurons peut être considéré comme un indicateur de capacités verbales saines, plutôt que comme une couverture de leurs déficiences", expliquent les chercheurs. "Les locuteurs qui utilisent des mots tabous comprennent leur contenu expressif général ainsi que les distinctions nuancées qui doivent être utilisées pour employer les insultes de manière appropriée. La capacité à faire des distinctions nuancées entre les jurons et les insultes par exemple, indique la présence de plus de connaissances linguistiques plutôt qu’une pauvreté de vocabulaire", ajoutent-ils.

    Bien entendu, il s’agit d’une étude menée sur un petit échantillon d’individus, il faudrait qu'une plus grande cohorte puisse être analysée.

     CQFD -  Macarel et macaniche!