Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Liberté - Page 5

  • Carnaval de Tripoli au Liban

     

     

     

  • Saviez vous qu'il existe une journée internationale des seins nus?

    Journée internationale des seins nus du 26 août prochain, organisée par le mouvement américain Go Topless Day pour commémorer aux États-Unis le droit de vote obtenu par les femmes le 26 août 1920.

     

  • PENURIE DE MASQUES?

    PÉNURIE DE GEL HYDROALCOOLIQUE?

    Fabriquez des lingettes maison et FAITES PASSEZ A TOUT LE MONDE CETTE INFO

    Pour commencer, et je vais vous faire frémir… les gels hydro-alcooliques achetés fort cher en pharmacie ne valent RIEN, RIEN DU TOUT contre les virus de la grippe, coronavirus et autres… gardez votre argent.

    Ceux qui sont efficaces sont vendus par des sociétés pour des sociétés et autres gens de la santé (Delcourt, l'Equipier et les sites de fournisseurs de matériels de bureau pour les entreprises). BON A SAVOIR: certains ne demandent pas un numéro siret.

    JE VOUS ENSEIGNE A FABRIQUER DES LINGETTES NETTOYANTES ÉCONOMIQUES ET ANTISEPTIQUES.

    Elles seront tout aussi efficaces (même plus) que ces gels de pharmacie.

    Achetez des petits sacs zip en plastique transparent, de l'alcool à 90°, des mouchoirs papiers. Quelques gouttes d'huile essentielle de citron, thym, origan.

    Dans un petit saladier en verre, verser trois-quart de verre d'alcool à 90° et versez des huiles essentielles thym, origan environ 30 gouttes de chacune d'elles et pour donner une meilleure odeur, ajoutez 40 gouttes d'HE de citron.

    Fouettez pour bien mélanger; les HE s'intègrent à l'alcool pour peu que vous fouettez longuement.

    Prenez un mouchoir en papier et dépliez-le entièrement puis pliez-le en 4 (ce sera plus facile a ouvrir lorsqu'ils seront mouillés).

    Prenez un sac: ouvrez-le entièrement, glissez le mouchoir en papier et versez suffisamment du mélange d'alcool/ H.E. pour qu'il soit bien imbibé. Fermez bien.

    Voila, vous avez des lingettes de propreté suffisamment efficaces.

    Ne remplissez pas trop, il ne faut pas que vos lingettes soient bombées: trop lourdes, le paquet peut s'ouvrir et parfumer votre sac à main!

    L'alcool dessèche les mains, donc à utiliser uniquement quand vous n'avez pas un point d'eau à proximité avec du savon de Marseille et un bon système de séchage, c'est-à-dire, des feuilles de papiers. En effet, le système genre sèche-cheveux sèche les mains, mais vous gardez des bactéries qui, au contraire, restent sur le papier.

    Pensez à passer de la crème sur les mains régulièrement pour lutter contre le dessèchement.

    Éventuellement, vous pouvez achetez des sachets zip plus grands et, avec le même mélange, imbiber des pages de papier absorbant. Vous pourrez utiliser au moins deux fois le papier s'il est non tissé et  si vous avez utilisé un seul côté la première fois.

    C'est moi qui est eu l'idée d'inventer ces lingettes, j'ai testé. Utilisées lorsque je remplissait mon réservoir voiture.

    On peut les garder longtemps (si vous conservez le sachet bien fermé et à l'abri de la lumière).

  • Pignoufs de journalistes

    La cérémonie des Bobards d’or aura lieu lundi 24 février, à 19 h 30, au théâtre du Gymnase, à Paris. Qui sont les candidats en course?

    Ils sont 25 sur la ligne de départ. Regroupés en cinq catégories : le Bobard du vivre ensemble, le Bobarc-en-ciel, le Bobard sans frontières, Les décodeurs décodés et le Bobard du stagiaire. De quoi faire le tour de la propagande médiatique : immigrationniste, féministe, homosexualiste et surtout négatrice du réel. Car le rôle des " décodeurs " est de recrypter les faits selon les normes du politiquement correct.

    Les meilleurs bobardeurs

    Les grands reporters. Deux sont à l’honneur. Christophe Ayad, reporter de guerre au Monde, titulaire d’un prix Albert-Londres en 2004 (excusez du peu!). Après l’Irak, il a couvert la… Marche pour la vie du 6 octobre 2019 en multipliant les désinformations. Et Claas Relotius, reporter vedette du Spiegel, le grand hebdomadaire allemand. Couronné meilleur journaliste de l’année par CNN, il a reçu, ensuite, l’équivalent du prix Pulitzer allemand. Une pointure, un cador, on vous dit. Renommé pour "l’excellence" de ses reportages. D’autant plus appréciés qu’ils étaient totalement bidonnés… dans le bon sens, évidemment.

    Ces deux reporters-là sont exemplaires de la dérive médiatique : ils sont considérés comme les meilleurs de leur profession non parce qu’ils décrivent ce qu’ils voient mais parce qu’ils racontent ce qu’il faut faire croire ! C’est le Bobard Lügenpresse.

    Le bobard le plus drôle?

    Le Bobard soumission de L’Obs qui présente comme féministe (sic !) une campagne de happening pour le port du… burkini dans les piscines.

    Le bobard le plus zélé?

    Le Bobard flouté. Le floutage du visage du sénateur Ravier dans La Provence à l’occasion d’une cérémonie mariale, le 15 août.

    Les consignes de la presse régionale sont simples: ne pas citer les actions identitaires ni les élus nationaux. Alors, quand la tête d’une personnalité blacklistée apparaît sur le côté d’une photo, on la coupe, et quand elle se trouve au beau milieu, eh bien, on la… floute.

    Les meilleurs enfumeurs?

    Les Décodeurs du Monde.

    Empressés de démontrer qu’il n’y avait pas de Grand Remplacement, les Décodeurs du Monde ont cité un chiffre de l’INSEE selon lequel "les migrants et descendants de migrants non européens représenteraient à peine 5 % de la population française". Trop fort ! Même les "experts" immigrationnistes ont sursauté… Mais Le Monde mettra quatre jours – quatre jours! – pour corriger et affirmer avec la même structure de phrase que " les migrants et descendants de migrants non européens représenteraient à peine 12 % ". Des chiffres encore sous-évalués puisque, dans une longue enquête très complète,

    Michèle Tribalat explique que les extra-Européens de trois générations représentent 15,1% de la population française totale mais 19,3 % des moins de 18 ans! Et ce, en 2011. Les Décodeurs du Monde : des champions du bobard arithmétique.

     

    Le bobard total

    Celui qui a consisté à affirmer que le tueur islamiste de la préfecture de police de Paris, Mickaël Harpon, ne s’inscrivait pas dans une logique terroriste! France Inter a même été jusqu’à menacer de sanction le journaliste Clément Weill-Raynal, qui avait osé évoquer cette hypothèse avant qu’elle ne soit officiellement reconnue comme parfaitement exacte.

    On peut aussi rappeler l’emballement médiatique autour de l’arrestation, en Écosse, d’un brave quidam présenté par tous les médias, AFP en tête, comme Xavier Dupont de Ligonnès.

    Le bobard culturel

    C’est France Culture qui nous l’a offert sur un piédestal. En expliquant que si les statues antiques sont blanches, c’est parce qu’elles ont été blanchies par le "racisme structurel" des Européens, de Pline l’Ancien jusqu’à… Adolf Hitler. Sacré Pline l’ancien!

     

    Le bobardeur le plus populaire

    Barthès, qui fait la course en tête à la fois auprès des internautes comme des donateurs de Polémia qui remettront un prix spécial qu’il est bien placé pour obtenir.

    Quelle conclusion,

    OVOV

    Ovéové : on vote sur le site Internet pour choisir les bobards qui seront présentés lors de la cérémonie. Et on vient pour choisir les lauréats. Ils le méritent bien!

    Pour aller sur le site des Bobards d’or.

  • Mon prochain nouveau blog va vous intéresser...

    ATTENTION

    Bientôt un nouveau blog (fait pas moi, bien sûr)!

    Sujet: tous ceux qui on des démêles avec "l'opérateur historique"!

    Je vais appeler ce blog: "saga-mandarine"

    Afin d'éviter que ces gens ne me mettent au tribunal...

    Et oui, "celui qui dit la vérité, il doit être exécuté!"....

     

     

  • Profs de merde!

    J'ai vu hier soir sur une chaîne infos du satellite des jeunes d'Agen obligés de marcher sur des livres scolaires pour entrer en classe et passer des épreuves du bac, la moitié de l'écran était occupée par une putassière syndiquée qui osait dire: “ce sont des ouvrages périmés qui doivent aller à la benne“ ne se rendant même pas compte que c'est ce que l'on reproche aux gens de daech qui on fait sauter Palmyre et les autres, en Afghanistan, qui ont fait sauter des statues anciennes de plusieurs centaines d'années.

    Tu sais au moins ce que c'est un autodafé? la plus monstrueuse atteinte et insulte à l'intelligence humaine!

    J'ai eu un haut le cœur et les larmes aux yeux, moi, qui allait à l'école, entre 1954 et 1958, à pieds, sur 2,5 km alors âgée de 4 à 8 ans; lorsqu'il arrivait que j'étais fiévreuse, je vous jure sur mon honneur, que je secouais le thermomètre, en cachette, pour faire baisser la température marquée et pouvoir ainsi aller à l'école.

    J'ai vu des documentaires montrant des gosses d'un dizaine d'années faisant une dizaine de km, tous les jours, dans la froidure, le soleil brûlant, grimpant des éboulis au-dessus de précipices ou louvoyant entre des épineux du désert, d'autres faire une soixantaine de km à cheval dans des conditions de météo tout aussi difficiles pour aller à l'école où le prof n'a qu'un livre pour les plus de 40 élèves la classe. Quel courage et quelle ténacité!

    A 14 ans, j'ai dû aller dans une usine à confection, ramener une petite paye à ma mère, veuve avec six enfants. On m'a trouvé un QI de 130 et nul doute que j'aurais pu faire de longues études dans une fac.

    Et quand je vois ces ponctionnaires à la peau du ventre bien tendue, se comporter de cette façon, je me dis que si la sclérose en plaques se transmettait par le sang, j'entaillerais profondément mes mains et j'irais à la ville voisine de Toulouse, leur coller des gifles avec grande joie et bonheur, me foutant totalement de devoir faire un séjour en taule!

    Quand on pense que la majorité des profs sont reçus à leur diplômes avec 3,5 sur 20, je me dis que de nombreux enfants de leur classe sont, sans aucun doute, plus intelligents qu'eux.

    Ce n'est pas du pognon et des prébendes supplémentaires qu'il leur faut car la conscience professionnelle ne s'achète pas!

    C'est un retour à la maternelle pour leur enfoncer dans le crâne l'art d'être un ponctionnaire capable d'empathie avec les enfants qui leurs sont confiés par des parents qui veulent que leurs enfants ne soient des gilets jaunes, comme eux.

    3,5 sur 20!!! pas croyable!!!

    J'assume totalement ce que j'écris et je me tape des émotions perturbées de ces fragiles poulpes qui se prennent pour des intellectuels.

    Mierda à la gauchiasse.