Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fille - Page 4

  • HONNEUR  ET  GLOIRE  A  NOS  POILUS  DE  14-18

    VIVE  LA  FRANCE  ÉTERNELLE!

    Ceux qui pieusement sont morts pour la Patrie,

    On droit qu'à leur cercueil, la foule vienne et prie.

    Entre les plus beaux noms, leur nom est le plus beau:

    Toute gloire auprès d'eux passe et tombe, éphémère.

    Et comme le ferait une mère,

    La voix d'un peuple entier les berce en leur tombeau.

     

    C'est pour ces morts, dont l'ombre est ici bienvenue,

    Que le haut Panthéon élève dans la nue,

    Au-dessus de Paris, la ville aux mille tours,

    La reine de nos Tyrs et de nos Babylones,

    Cette couronne de colonnes

    Que le soleil levant redore tous les jours!

     

    Gloire en notre France éternelle,

    Gloire à ceux qui sont mort pour elle,

    Aux martyrs! aux vaillants! aux forts!

    A ceux qu'en flamme leur exemple

    Qui veulent place dans le Temple

    Et qui mourront, comme ils sont morts…

    Victor HUGO

    Les chants du crépuscule (1836).

  • Ha ben dis, donc!

    Un perroquet volé à un policier crie son nom en voyant une patrouille trois ans plus tard

    Ce sont des forces de police qui ont retrouvé le perroquet dans une cage sur un trottoir.

    Par valeursactuelles.com

    Les animaux peuvent parfois nous surprendre, mais il est question ici d’un perroquet particulièrement singulier. En effet, il y a trois ans, un policier municipal de la ville de Marseille s’était fait subtiliser son perroquet gris du Gabon. "Si un jour vous le voyez, il dira probablement son nom, Jako", disait-il à ses collègues, nous rapporte La Provence.

    Son propriétaire gardait espoir de le voir réapparaître, et il a bien fait. D’après les informations de La Dépêche, ce jeudi 28 septembre, un équipage de la police municipale alors en patrouille à Marseille remarque une cage sur un trottoir avec à l’intérieur un oiseau. L’un des agents reconnaît immédiatement un perroquet gris du Gabon. Une espèce dont le commerce illégal est répandu.

    LE PERROQUET A CRIE SON NOM EN RETROUVANT SON PROPRIETAIRE

    Les forces de police se sont donc approchées de la cage quand soudain, le perroquet a crié "Jako", qui n’est autre que le nom du perroquet du policier municipal. L’un des agents a immédiatement fait le rapprochement avec l’oiseau de son collègue. Ce dernier a été saisi et confié à une association avec un seul but: que son identification soit officiellement confirmée.

    Et après vérification, le perroquet était bien Jako, qui est donc réapparu trois ans après s’être volatilisé. Les retrouvailles entre l’oiseau et l’agent ont eu lieu le lendemain et se sont révélées fructueuses puisque le perroquet a crié son nom en revoyant son propriétaire.

     

  • VIVE CHOCOLATINOU!

    Chocolatinou, la mascotte japonisante de la Coupe du Monde de rugby à Toulouse

    A quelques jours du début de la Coupe du Monde de rugby, alors que Toulouse se réjouit d’accueillir le Japon, deux designers se sont invités à cet événement. Alexis Sourouille de La Brocante Graphique et Adrien Leuci d’Adryen Design Studio, artistes spécialisés dans le graphisme japonisant, ont créé  Chocolatinou, une chocolatine à tête de chien style kawaï: "On souhaitait faire quelque chose pour marquer le coup et on a cherché quelque chose de typiquement local. On a rajouté “inou” qui veut dire chien en japonais et le projet est né".

    Pour ceux qui l’ignoreraient à Toulouse et dans tout le Sud-Ouest, le pain au chocolat s’appelle chocolatine.

    Au Japon, les mascottes régionales sont très répandues. Elles sont souvent offertes en cadeau à la famille et aux amis après un voyage. Comme le seront ces horribles Phryges choisies par le Cojo pour 2024….

    AU MOINS CHOCOLATINOU EST SYMPATHIQUE

     "Nous avons voulu créer quelque chose qui résonne avec la tradition japonaise des souvenirs locaux, tout en célébrant notre propre patrimoine",  "C’est notre façon de partager notre culture locale avec eux et de leur offrir un souvenir qu’ils peuvent emporter chez eux".

    Outre  Chocolatinou, ces artistes ont créé une série d’illustrations japonisantes représentant les lieux emblématiques de Toulouse. Ces œuvres célèbrant la rencontre entre le Japon et la Ville rose sont disponibles à la vente et en exposition dans le concept store japonais: Machiya de Toulouse.

    QUE CHOCOLATINOU REMPORTE LA COUPE DU MONDE DE LA PLUS JOLIE MASCOTTE SPORTIVE!

     

    ATTENTION: si vous venez dans une boulangerie toulousaine, demandez une chocolatine et surtout, surtout pas, un pain au chocolat… si vous ne voulez pas passer pour un plouc!

    Vive TOULOUSE et vive la chocolatine!

    0000TLSE.png

  • Puni pour avoir restauré un monastère!

    Après avoir pris plus de dix ans pour rénover un monastère à Montagnac et investi plus de 300 000 euros, Olivier Fury s’est vu condamné à remettre l’église en l’état pour travaux non-conformes. Une injustice, estime l’homme qui entend bien faire appel de la décision.

    Olivier Fury, le président de l’association de sauvegarde du monastère des Augustins de Montagnac, vient d’être condamné pour des travaux sans autorisation et jugés non conformes sur une église dont il est propriétaire, révèle Midi Libre vendredi 30 juin. “Je suis abattu”, précise-t-il alors que le tribunal correctionnel de Béziers lui a infligé deux amendes de 3 000 euros, une à titre personnel et l’autre comme président de l’association.

    “Si on doit remettre l’église en état, ce sera avec un bulldozer”

    Il a maintenant six mois pour “remettre l’église en l’état”, sous peine de recevoir une nouvelle amende de 75 euros par jour dépassé. “Mais sous quel état ?” se demande Olivier Fury, lui qui a racheté, en 2011, ce monastère en ruines “sous la pression de la municipalité”, précise-t-il. L’Héraultais a déboursé 360 000 euros pour réparer le trou dans la toiture, les murs ou encore le sol.

     “Il me paraît anormal d’être doublement condamné, mais aussi parce que réaliser ces travaux en six mois, c’est tout simplement impossible”, poursuit l’homme qui entend bien faire appel de sa condamnation.

    (…) Orange Actu

  • RIRES: DANS DEUX CENT ANS…

    13 mai 2223. En France. Un petit garçon rentre de l'école et s'adresse à sa maman.

    - Dis Maman, on a eu un cours d'histoire ce matin.

    - Ah oui, et c'était intéressant?

     

    - Oui, enfin, c'était surtout très drôle!

    - Drôle?

     

    - Ah oui, le prof nous a appris de drôles de trucs!

    - Ah bon? Quels drôles de trucs?

     

    - Ben, par exemple, il paraît qu'au début du XXIe siècle, ils croyaient que le climat était normalement réglé comme un thermostat de salon. Et ils pensaient qu'ils avaient mis tout à coup le thermostat en panne en émettant trop de gaz carbonique! Et qu'alors, la planète s'était réchauffée de façon complètement anormale.

    - Ah? Ils ne savaient pas que le gaz carbonique, c'était ce qui permet à la végétation de se développer?

     

    - Ben, le prof raconte qu'on disait aux gens, à cette époque, qu'ils allaient tous mourir asséchés comme de vieux pruneaux! Et que c'était de leur faute! Pourtant, il y avait bien de la science avant le XXIe siècle, non?

    - Oui, mon chéri, je crois bien! Mais remarque, je me souviens qu'on disait que les Gaulois du premier siècle avant JC, avaient peur que le ciel ne leur tombe sur la tête! Alors, tu penses... Mais tu sais, les druides disaient ça pour imposer leur pouvoir sur les Gaulois en les maintenant dans la peur. J'imagine que les druides du XXI e siècle faisaient pareil!

     

    - Pourtant, il y avait bien des scientifiques qui savaient que le climat avait des cycles, et que la température du globe dépendait essentiellement de l'orbite du soleil, et qu'elle lui arrivait de changer, ce qui provoquait des périodes glaciaires suivies de périodes de réchauffement, non?

    - Sans doute, mon chéri. Mais tu sais, je suppose qu'à cette époque, l'important dans la connaissance du peuple, n'était pas ce que les savants savaient, mais c'était ce que les communicants communiquaient!

     

    - Et puis le prof nous a dit qu'il y a deux cents ans, on croyait que chez les humains, il n'y avait pas deux sexes seulement comme dans tout le monde des mammifères, mais plusieurs!

    - Ah oui? T'es sûr? T'es sûr d'avoir bien compris ce que te disait ton professeur?

     

    - Tout à fait! Les gens de cette époque disaient que les bébés, dans leur tête, pouvaient être soit des garçons, soit des filles, et que c'était juste la façon dont leurs parents les élevaient qui les faisait garçon ou fille!

    - T'es sûr que c'est bien sur le XXIe siècle que portait ton cours d'histoire? Parce qu'il me semble bien, d'après mes souvenirs de classe, que les chromosomes XX pour les filles et les chromosomes XY pour les garçons étaient déjà connus depuis bien longtemps avant le XXIe siècle...

     

    - Et il paraît qu'on croyait que les gens qui étaient dans leur tête, des mélanges de sexe ou qui voulaient changer de sexe ne relevaient pas de la psychiatrie mais étaient tout à fait normaux!

    - Oui, c'est vrai que ça existe encore, mais aujourd'hui, on les traite. Mais à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, on les montrait dans des cirques.

     

    - Ben, le prof il a expliqué qu'au début du XXI e, on en faisait, dans certains pays, des ministres, et même des " premières dames "!

    - Woaw!

     

    - Oui, mais tu sais, mon prof nous disait que ce début de siècle était plutôt dingue. En fait, c'était les dirigeants qui prenaient bien soin d'abêtir les populations pour s'assurer de garder leur pouvoir sur eux. Et pour cela, ils avaient des armes redoutables: la télévision avec des programmes débiles, du cinéma de propagande, des journaux dictés par l'Oligarchie, des jeux qui distrayaient pour éviter de s'instruire et surtout, ils avaient une école chargée d'empêcher les élèves de réfléchir par eux-mêmes. Il fallait juste que ces élèves apprennent à répéter ce que les dirigeants voulaient entendre d'eux.

    - Et ça marchait?

     

    - Oh oui! Par exemple, au XXe siècle, l'Oligarchie financière voulait conquérir l'Europe et lui imposer son pouvoir dictatorial. Elles se sont servies d'un illuminé d'Allemagne pour ça.

    - Ah oui! C'était ce qui a lancé la seconde guerre mondiale!

     

    - Mais ça n'a pas marché. Alors au XXIe siècle, elle a retenté le coup, toujours avec l'Allemagne, mais cette fois, en créant une organisation qu'elle a appelée " Union Européenne ". Et les gens de l'époque n'y ont vu que du feu!

    - Ça paraît incroyable!

     

    - Bah oui, mais le prof nous a expliqué que ces gens étaient tellement abrutis par le Système mis en place par cette Oligarchie, qu'ils avaient été capables de réélire comme président un clampin qu'ils détestaient pourtant, parce qu'il foirait tout ce qu'il entreprenait. Juste parce que le Système leur disait qu'il fallait le faire!!

    - L'Histoire nous en apprend de belles, sur la faiblesse de certains hommes, la bassesse de certains ou encore la perversité d'autres. C'est pour ça que tu as raison, mon chéri, de t'intéresser à cette matière, à l'école. Quand on ne connaît pas l'Histoire, on ne peut ni comprendre le présent, ni anticiper l'avenir.

     

    - Mais ce n'est pas tout, Maman. Il paraît qu'à cette époque, il y avait eu une épidémie d'un virus artificiel qui s'est étendue sur toute la planète. Il s'appelait Covid, je crois. Et en réponse à cette épidémie, on a fait croire aux gens qu'on avait été capable d'inventer un vaccin en quelques semaines seulement pour éradiquer ce virus inventé par l'homme. Et ce vaccin a rapporté beaucoup d'argent à l'Oligarchie, et a permis à des dirigeants d'instaurer des dictatures jamais vues dans l'Histoire! Le prof nous a dit que, par exemple, les gens devaient se signer pour eux-mêmes, des autorisations pour sortir de chez eux, valables que pendant une heure, et une fois par jour seulement! T'imagines?

    - C'est incroyable, en effet!

     

    - Et le pire, c'était que ce vaccin a fait énormément de dégâts dans la population. Il y a eu des effets secondaires très importants, parfois mortels, et surtout, on a constaté que ces effets secondaires se sont manifestés parfois au terme de très longues années: des problèmes cardiaques, des cancers. Il faut dire que cette vaccination, basée sur un procédé qui n'était absolument pas maîtrisé à l'époque, avait été rendu quasiment obligatoire. A tel point qu'on était allé jusqu'à faire croire à la population que des gens non vaccinés et pas malades pouvaient infecter des gens qui avaient été vaccinés contre cette maladie!! Tu crois que des gens pouvaient croire ça, Maman?

    - Tu sais mon chéri, ce genre de Système ne peut fonctionner qu'avec la collaboration de nombreux complices: des acteurs économiques, chefs d'entreprise, des communicants, journalistes, des politiques, uniquement concernés par leur réélection à venir, tous corrompus au dernier degré.

     

    - Quand même!! Mais il est heureux, Maman, qu'on ait pu, depuis ces temps-là, se relever de cette folie furieuse.

    - Ah ça, mon chéri, c'est sûr que s'il n'y avait pas eu la IIIe guerre mondiale qui a démarré à partir de ce conflit régional entre la Russie et ce qu'on appelait à l'époque l'Ukraine, et la remise d'équerre du monde qui en a découlé, après la défaite du camp oligarchique occidental, on ne s'en serait pas sorti! Tu vois à quoi on a échappé, mon chéri!!! Bon, va prendre ton goûter maintenant, et tu iras faire tes devoirs après.

     

    https://saucisson-pinard.blogspot.com/

     

  • Pour les messieurs et autres "fan-es"

    fan-es??? ben oui, c'est de l'écriture inclusive!!! hahahaha

     

  • CE QU'IL FAUT SAVOIR

    Sur l'abominable attentat contre les bébés… Ce jour du 8 juin 2023 ne pourra pas être oublié…. ignominieuse attaque dans les jardins de l’Europe, près du lac d’Annecy.

    Une horreur profonde, une douleur pour la FRANCE… mais, cela n'empêche pas de voir la réalité en face.

    Le suspect remplit les bonnes cases, c’est un Syrien demandeur d’asile, parfaitement dans son droit, c’est la porte-parole de Moussa le Tripoteur qui nous l’apprend. Nous sommes en présence d’une authentique chance!

    Il serait installé en Suède depuis dix ans. Il y avait obtenu le statut de réfugié. Un gars sympa, à deux doigts de se faire médailler pour insertion particulièrement réussie, comme son frère, le pousseur du petit garçon sous le TGV. À la fin de novembre 2022, il avait fait une demande d’asile auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides. Tant il aime la France.

    L’assaillant a “bondi”, comme tout bon coranique… “il a commencé à hurler, il s’est dirigé vers les poussettes et a commencé à assener des coups de couteau à répétition sur les petits” a dit un témoin.

    Cette attaque sur des enfants est le sommet de l’abomination. Remercions les policiers pour le courage dont ils ont fait preuve en interpellant l’assaillant

    MAIS

    C’est un chrétien revendiqué, il a poignardé au nom du Christ, donc l’affaire est entendue!

    En effet, quand on l’observe, il a la panoplie du parfait disciple de Jésus, la barbe, la tenue noire, le keffieh, le bermuda, le couteau pour partager le pain. Tous les indices concordent.

    Moussa l’admet, il y a eu un dysfonctionnement de ses services, ils ont trop tardé pour lui signifier le rejet de sa demande et l’autre, à force d’attendre, s’est énervé. Voilà!

    C’est encore la faute à pas de chance, c’est le concours de circonstances malencontreux.

    Surtout que la situation est sous contrôle, la diffusion des images de ce non-événement est interdite. La France peut être fière d’avoir des dirigeants à l’avant-garde de la libre circulation de l’information.

    Et pour paraphraser Julien Perlinpinpin, s’il n’y a pas d’images, c’est que ça n’a pas eu lieu!