Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fille - Page 5

  • Portrait obligatoire:

    un maire remplace celui de Chéri-Bibi par une photo minuscule

    "C’est un portrait aux dimensions de l’estime que j’éprouve pour ce président", lance Xavier Rosalie, le maire de Piffonds (Bourgogne-Franche-Comté), accrochant au mur un grand cadre contenant une toute petite photo du très narcissique Chéri-Bibi.

    Cet élu a tenu à marquer son opposition à la très récente proposition de loi visant à rendre obligatoire l’affichage du portrait officiel du président de la République dans chaque mairie.

    "Ce président nous impose encore une fois des choses de dictateur, je vais respecter la loi, je vais afficher le portrait que j’ai choisi, qui correspond le mieux au président de la République actuel par cette miniature", tout en déclarant que "ce petit homme" aura marqué l’histoire par sa "méchanceté envers le peuple et envers la patrie".

    Scandaleux aussi, ce “détail” inacceptable qu’est la présence des Nourritures terrestres, ignoble ouvrage du pédophile André Gide, que Chéri-Bibi a délibérément mis en place d’honneur sur cette photo et auquel personne n’a jamais demandé de justification…

    À noter que David Lisnard, président de l’AMF, lequel se targue de culture, donc connaît forcément le pédophile Gide… fait toujours semblant de ne pas avoir remarqué la présence de l’épouvantable livre de cet écrivain obscène, que cet homme se voulant de culture… connaît forcément, pas davantage que n’avait réagi François Baroin, son prédécesseur…

    Le silence de l’AMF et des édiles français est révélateur d’une collusion très malsaine avec Chéri-Bibi.

    Ce silence forcené et continu des édiles, des élus et des parlementaires de tous bords, prouve combien ils ne sont en fait, comme les médias, que les domestiques du pouvoir. L’on n’ose penser qu’ils soient tous pro-pédo…

    C’est un peu facile de parler de pédocriminalité, de pédopornographie, l’air outré… et de se taire face à ce qui est a minima une provocation gravissime.

    Désormais, pour aborder ce sujet délicat et douloureux, il va leur falloir être crédible et le prouver, exigeant de chacun de nos représentants, de se positionner clairement quant à ce portrait officiel, exigeant d’eux d’avoir lu ce livre, que leur silence cautionne, pour certains depuis 2017…

    Portrait pour portrait, chaque maire se disant d’opposition et contre la pédophilie devra prendre exemple sur le maire de Piffons, ajoutant à côté une grande photo de la couverture des Nourritures terrestres avec quelques lignes de commentaires, expliquant ce qu’est ce livre et qui était André Gide.

    C’est ainsi que nous reconnaîtrons les sincères des falsificateurs.

    Daphné Rigobert

    Très drôle je dois reconnaître. Et ça ramène effectivement Chéri-Bibi à sa juste dimension.

  • JE VOUS SOUHAITE UN JOLI MOIS DE MAI

    …. avec, comme il se doit, beaucoup, beaucoup de bonheur.

    Chantez!!!

    C’est une vielle chanson occitane et galante. Comme elle est occitane, elle a moultes variantes à proportion des variations de cette langue selon les régions. Et la variété se redouble évidemment quand on la traduit en français, selon les traducteurs et leur habileté.

     

    Voici le mois de mai

    Lles fleurs volent au vent (bis)

    Les fleurs volent au vent si jolie mignonne

    Les fleurs volent au vent si mignonnement

     

    Le fils du roi S'en va les ramassant (bis)

    S'en va les ramassant si jolie mignonne

    S'en va les ramassant si mignonnement

     

    Il en ramasse tant

    Qu'il en remplit ses gants (bis)

    Qu'il en remplit ses gants si jolie mignonne

    Qu'il en remplit ses gants si mignonnement

     

    A sa mie les porta

    Les donna en présent (bis)

    Les donna en présent si jolie mignonne

    Les donna en présent si mignonnement

     

    Tenez tenez, dit-il

    Tenez voici des gants (bis)

    Tenez voici des gants

    Si jolies mignonnes

    Tenez voici des gants

    Si mignonnement.

     

    Vous ne les mettrez guère

    Que quatre fois par an (bis)

    Que quatre fois par an

    Si jolies mignonnes

    Que quatre fois par an

     

    À Pâques à la Toussaint

    Noël et la Saint-Jean (bis)

    Noël et la Saint-Jean

    Si jolies mignonnes

    Noël et la Saint-Jean

    Si mignonnement.

     

  • PETIT  RAPPEL

    Le dimanche des Rameaux est, dans le calendrier liturgique chrétien, le dimanche qui précède le dimanche de Pâques et qui marque l'entrée dans la Semaine sainte.

    Il commémore deux événements : d'une part, l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, où il fut acclamé par une foule agitant des palmes et déposant des manteaux sur son passage, épisode relaté dans les quatre Évangiles canoniques;

    -d'autre part, la Passion du Christ, sa mort sur la croix et sa Mise au tombeau, d'où le nom actuel de "célébration des Rameaux et de la Passion".

    Depuis le concile Vatican II, son nom liturgique est le "dimanche des Rameaux" . Auparavant, ainsi que dans la forme tridentine du rite romain, il s’appelait "deuxième dimanche de la Passion ou dimanche des Rameaux".

    Les rameaux verdoyants, signes de vitalité, sont déposés sur les tombes au cimetière ou accrochés aux crucifix dans les maisons ou au dessus de la porte. Les rameaux, en général, des branches de buis et/ou de laurier, sont bénis durant la messe par le prêtre. On doit le garder au moins, tout au long de l'année avant que celui de l'année suivante ne le rende obsolète.

  • Une blague de mon invention

    Comment économiser l'eau partout en France?

    Faire un décret pour interdire l'eau du pastis

    A Toulouse, dans les bars, quand on veut boire un pastis on commande: "un jaune" s'il vous plait!