Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Météo 2018? pas de chance

    Je l'avais annoncé dès Aout 2017: le temps sera affreux toute l'année

    Ne vous fiez pas à janvier qui sera pas très frisquet (en Occitanie) car plus le temps s'avancera en février plus le froid s'intensifiera un peu partout.

    Par contre en Mars, dans TOUTE la France: tempête, vent, pluies fortes et température en forte baisse de saison; ouf, en Occitanie, cela s'améliore légèrement fin mars.

    En Avril, mon zami, ne te découvre pas d'un fil et n'oublie pas ton parapluie; température fraîche partout sauf très légère amélioration en Occitanie et méditerranée.

    En Mai, tu feras pas ce qu'il te plait: Bretagne, et Haut de France, vent et pluie; bref, mauvais temps général sauf en Occitanie et méditerranée. où l'on ne fait pas ce qui nous plait mais c'est mieux qu'ailleurs, mais minus quand même

    Juin: le meilleur temps? Occitanie (petit peu) et méditerranée. Légère hausse des températures mais pas si tant que cela, mon pauvre: fera frisquet tout l'été.

    Juillet et Août: si tu aime la pluie, la fraîcheur, en Bretagne et Haut de France tu prendras tes congés. Les autres, prévoyez des gilets: le fond de l'air est frais, lahiho, lahihé.

    Septembre: temps très moyen. Pluie un peut partout.

    Bon, je reviendrai plus tard pour dire l'automne.

    Marchand de parapluie, à vos conteneurs d'importation!

  • Au fou!.... lachez les chiens!!!!

    Où se place le racisme tout de même....

    La planète antiraciste s’éloigne tous les jours un peu plus de la Terre. La dernière poussée vers les confins de la galaxie paranoïaque nous vient de Londres, où une université s’est vue accusée d’avoir parlé de " campus blanc " à propos de la neige prévue.

    Le père Noël en reste sans voix. Campus noir ? Bleu ? Violet ? Non. Il fallait dire : " campus recouvert de neige qui, cette année, n’est pas blanche ". Enfin, pas tout à fait… À bien y regarder, elle est, heu… Ah, zut, déjà des voitures passent, des piétons piétinent, et ce qui était immaculé est maintenant marronnasse, bouillasseux. Campus bouillasseux. Voilà. Ouf… L’antiraciste dérangé respire. Noël 2017 se déroulera dans la gadoue de ses pensées tordues.

    Mais le point culminant de ce conte pitoyable n’est point là. Il y a plus fort. Et là débute le vrai surréalisme de l’affaire, car l’université s’excuse ! Le timoré-préposé au compte Twitter de la fac précise que, la prochaine fois, ils veilleront à choisir d’autres mots… Prieront pour qu’il ne neige pas. Détourneront les nuages, diront que le campus est de toutes les couleurs… Mais comment ont-ils pu commettre la boulette consistant à décrire la réalité? La honte les envahit…

    http://www.bvoltaire.fr/alerte-rouge-neige-blanche-campus/

  • Ha, ha, ha! pauvres bênets!!!!! ils marcheront moins vite...

    Castaner veut que les adhérents d'En Marche soutiennent financièrement le parti

    valeursactuelles.com

    Financement des partis. Christophe Castaner, délégué général de LREM, veut pousser ses adhérents à financer les actions du parti.

    Fort de ses victoires électorales aux législatives, on aurait pu imaginer que La République en Marche, le parti issu du mouvement d'Emmanuel Macron, serait suffisamment riche pour mener à bien toutes les actions qu'il souhaiterait. Il semblerait pourtant que non. Christophe Castaner, délégué général de LREM, a lancé un appel aux dons auprès de ses adhérents. " Nous avons fait le choix d'être un mouvement où l'adhésion est gratuite ", commence-t-il dans un courrier envoyé la semaine dernière. " Nous lançons de nombreux projets innovants pour les citoyens (…) qui requièrent beaucoup d'énergie et d'investissement de notre part " explique-t-il ensuite.

    La décision est d'autant plus surprenante que les bons résultats aux élections de juin dernier garantissent au parti un peu plus de 20 millions d'euros annuels versés par l'Etat. Oui mais voilà: cette somme ne pourra être touchée qu'à compter de l'année prochaine. Et entretemps, Christophe Castaner doit bien trouver de quoi financer ces projets. Lesquels, demanderez-vous? "Des actions très concrètes, qui ne sont pas des actions politiques classiques comme on les imagine", a répondu dimanche soir le député de la 2ème circonscription des Alpes de Haute Provence, avant d'ajouter que la somme pourrait aussi servir à " préparer des élections". Les élections européennes de 2019 approchent en effet à grands pas et, pour s'épargner une déroute électorale, le parti va devoir rapidement s'y investir pleinement.