Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

femmes

  • Fantômes dans votre maison? Que faire….

    Les histoires de fantômes, on les raconte partout et à toute les époques.

     Même aujourd'hui, chacun d'entre nous en connaît au moins une que ce soit l'histoire d'une jeune femme assassinée au Moyen-Âge qui retourne régulièrement sur les lieux du crime ou celle d'un vieux duc qui rôde dans son ancien palais sans pouvoir retrouver la paix.

     

     La suite dans le blog de mon site: www.josyanejoyce.com

     

     

     

  • Il n'y a pas que lui!

    La phrase du jour.

    “J’enrage de voir la langue française maltraitée“.

    Le prince consort Henrik de Danemark, dans le Figaro. L’époux de la reine Margrethe II, d’origine française, le reconnaît: "L’état de la langue française me déprime, je suis atterré lorsque j’écoute la radio ou la télévision“.

     

    Il a bien raison le consort de ne plus rentrer en France, quelle médiacratie! crasse, ignare, ennuyeuse.... il n'y a qu'à écouter les chansons dans les supermarchés: tous les jeunes chanteurs d'aujourd'hui agonisent leur chanson....

    Au moins, dans les seventies, nous écoutions Jimi Hendrix, les Doors, Janis Joplin, Joe Coocker et mêmes ce diable chantant born to be on live... chanson increvable et indémodable!

    Si j'ai fais une faute d'angliche, ce n'est pas grave... eux, ils ont une langue de chiot... et je n'ai apprise que la langue de Molière, dans un temps, pas si lointains où les profs n'avaient pas besoin de prendre une assurance pour se protéger des baffes et des insultes de parents minables cf ci-après

     

    Dans la newsletter de Valeurs Actuelles d'hier

    Un professeur sur deux souscrit une assurance juridique contre les menaces et les accusations

    « Elle a dit que j’avais frappé son fils. »

    En 2015, 461 000 professeurs ont souscrit une “assurance anti-insulte” ou “antimenace”, noms donnés par les enseignants à des assurances qui permettent de se défendre face aux menaces d’élèves et de parents d’élèves.

    Georges Fotinos, spécialiste de la violence à l’école, a déploré ce matin dans le Parisien "une montée réelle des agressions" contre les professeurs.

    Comment expliquer ce phénomène?  Il y a«"une tendance de fond, qui est la judiciarisation de la société. Avant, on réglait les choses à l’amiable, plus maintenant", explique Jacques Dureux, responsable produits à la Maif.

     

     

     

     

  • J'ai la côte!

     

    13 sites en .RU visitent un autre de mes blogs tous les jours! 

     

    http://demaincestaujourdhui.hautetfort.com/

     

    et deux TV Web!

     

    C'est extra!!!

  • Humour très, très vache

    Diapositive1.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Diapositive4.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Diapositive5.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Diapositive6.JPG