Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

femme - Page 5

  • Portrait obligatoire:

    un maire remplace celui de Chéri-Bibi par une photo minuscule

    "C’est un portrait aux dimensions de l’estime que j’éprouve pour ce président", lance Xavier Rosalie, le maire de Piffonds (Bourgogne-Franche-Comté), accrochant au mur un grand cadre contenant une toute petite photo du très narcissique Chéri-Bibi.

    Cet élu a tenu à marquer son opposition à la très récente proposition de loi visant à rendre obligatoire l’affichage du portrait officiel du président de la République dans chaque mairie.

    "Ce président nous impose encore une fois des choses de dictateur, je vais respecter la loi, je vais afficher le portrait que j’ai choisi, qui correspond le mieux au président de la République actuel par cette miniature", tout en déclarant que "ce petit homme" aura marqué l’histoire par sa "méchanceté envers le peuple et envers la patrie".

    Scandaleux aussi, ce “détail” inacceptable qu’est la présence des Nourritures terrestres, ignoble ouvrage du pédophile André Gide, que Chéri-Bibi a délibérément mis en place d’honneur sur cette photo et auquel personne n’a jamais demandé de justification…

    À noter que David Lisnard, président de l’AMF, lequel se targue de culture, donc connaît forcément le pédophile Gide… fait toujours semblant de ne pas avoir remarqué la présence de l’épouvantable livre de cet écrivain obscène, que cet homme se voulant de culture… connaît forcément, pas davantage que n’avait réagi François Baroin, son prédécesseur…

    Le silence de l’AMF et des édiles français est révélateur d’une collusion très malsaine avec Chéri-Bibi.

    Ce silence forcené et continu des édiles, des élus et des parlementaires de tous bords, prouve combien ils ne sont en fait, comme les médias, que les domestiques du pouvoir. L’on n’ose penser qu’ils soient tous pro-pédo…

    C’est un peu facile de parler de pédocriminalité, de pédopornographie, l’air outré… et de se taire face à ce qui est a minima une provocation gravissime.

    Désormais, pour aborder ce sujet délicat et douloureux, il va leur falloir être crédible et le prouver, exigeant de chacun de nos représentants, de se positionner clairement quant à ce portrait officiel, exigeant d’eux d’avoir lu ce livre, que leur silence cautionne, pour certains depuis 2017…

    Portrait pour portrait, chaque maire se disant d’opposition et contre la pédophilie devra prendre exemple sur le maire de Piffons, ajoutant à côté une grande photo de la couverture des Nourritures terrestres avec quelques lignes de commentaires, expliquant ce qu’est ce livre et qui était André Gide.

    C’est ainsi que nous reconnaîtrons les sincères des falsificateurs.

    Daphné Rigobert

    Très drôle je dois reconnaître. Et ça ramène effectivement Chéri-Bibi à sa juste dimension.

  • JE VOUS SOUHAITE UN JOLI MOIS DE MAI

    …. avec, comme il se doit, beaucoup, beaucoup de bonheur.

    Chantez!!!

    C’est une vielle chanson occitane et galante. Comme elle est occitane, elle a moultes variantes à proportion des variations de cette langue selon les régions. Et la variété se redouble évidemment quand on la traduit en français, selon les traducteurs et leur habileté.

     

    Voici le mois de mai

    Lles fleurs volent au vent (bis)

    Les fleurs volent au vent si jolie mignonne

    Les fleurs volent au vent si mignonnement

     

    Le fils du roi S'en va les ramassant (bis)

    S'en va les ramassant si jolie mignonne

    S'en va les ramassant si mignonnement

     

    Il en ramasse tant

    Qu'il en remplit ses gants (bis)

    Qu'il en remplit ses gants si jolie mignonne

    Qu'il en remplit ses gants si mignonnement

     

    A sa mie les porta

    Les donna en présent (bis)

    Les donna en présent si jolie mignonne

    Les donna en présent si mignonnement

     

    Tenez tenez, dit-il

    Tenez voici des gants (bis)

    Tenez voici des gants

    Si jolies mignonnes

    Tenez voici des gants

    Si mignonnement.

     

    Vous ne les mettrez guère

    Que quatre fois par an (bis)

    Que quatre fois par an

    Si jolies mignonnes

    Que quatre fois par an

     

    À Pâques à la Toussaint

    Noël et la Saint-Jean (bis)

    Noël et la Saint-Jean

    Si jolies mignonnes

    Noël et la Saint-Jean

    Si mignonnement.

     

  • PETIT  RAPPEL

    Le dimanche des Rameaux est, dans le calendrier liturgique chrétien, le dimanche qui précède le dimanche de Pâques et qui marque l'entrée dans la Semaine sainte.

    Il commémore deux événements : d'une part, l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, où il fut acclamé par une foule agitant des palmes et déposant des manteaux sur son passage, épisode relaté dans les quatre Évangiles canoniques;

    -d'autre part, la Passion du Christ, sa mort sur la croix et sa Mise au tombeau, d'où le nom actuel de "célébration des Rameaux et de la Passion".

    Depuis le concile Vatican II, son nom liturgique est le "dimanche des Rameaux" . Auparavant, ainsi que dans la forme tridentine du rite romain, il s’appelait "deuxième dimanche de la Passion ou dimanche des Rameaux".

    Les rameaux verdoyants, signes de vitalité, sont déposés sur les tombes au cimetière ou accrochés aux crucifix dans les maisons ou au dessus de la porte. Les rameaux, en général, des branches de buis et/ou de laurier, sont bénis durant la messe par le prêtre. On doit le garder au moins, tout au long de l'année avant que celui de l'année suivante ne le rende obsolète.

  • Une blague de mon invention

    Comment économiser l'eau partout en France?

    Faire un décret pour interdire l'eau du pastis

    A Toulouse, dans les bars, quand on veut boire un pastis on commande: "un jaune" s'il vous plait!

  • Une Marianne transgenre dans les mairies???

    La honte ne finira, donc, jamais???

    AVANT D’ALLER PLUS LOIN, UN PETIT HISTORIQUE ME SEMBLE INDISPENSABLE.

    Marianne est une figure symbolique de la République française. Sous l’apparence d’une femme coiffée d’un bonnet phrygien, elle représente la République française et ses valeurs traduites par sa devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ».

    On lira avec intérêt et amusement les différentes hypothèses concernant l’origine de cette Marianne ou Marie Anne. Quelles qu’elles soient elles sont liées, intimement à l’histoire de la France et à la révolution. Or, en 1789, les Françaises étaient plus que majoritairement blanches, et même celles qu’on appelait “créoles” comme Joséphine de Beauharnais étaient bien blanches, elles étaient nommées ainsi parce que, de famille européenne, elles vivaient dans les îles.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Marianne

    Notre Marianne fait obligatoirement référence à un épisode majeur de notre histoire, la révolution française, et si elle est coiffée d’un bonnet phrygien c’est que, en ces temps où l’on révérait l’histoire romaine, on a emprunté la cérémonie de libération des esclaves, symbolisée par le bonnet phrygien, ressemblant au “pileus” dont étaient coiffés les esclaves affranchis.

    C’est donc un symbole très fort de liberté… liberté liée à une histoire, celle de la France. Le bonnet phrygien représente la libération de la France de la royauté. Il est donc évident que seuls des Français d’origine, descendant symboliquement de ceux de 1789, peuvent le porter, peuvent représenter la France et plus exactement la République.

    Cela ne signifie pas que des Français de couleur ne soient pas français, c’est juste une histoire de cohérence. Par l’histoire et par la réalité puisque pour l’heure nous sommes encore majoritairement blancs et de culture gréco-romaine/judeo-chrétienne… Et Marianne synthétise tout cela.

    ENCORE UN COUP DE MACRON.

    Aidé cette fois de Schiappa, la médiocre, cette pauvre fille que Macron occupe comme il peut en surfant sur les idées fixes de la pauvrette (façon de parler, j’aimerais assez avoir son compte en banque), Macron l’assassin veut donc nous imposer une Marianne de la diversité, voire transgenre…

    Marlène Schiappa évoque la nouvelle Marianne inclusive qu’Emmanuel Macron choisira en mai. Issue d’une fusion de milliers de portraits, elle sera peut-être “un peu” transgenre

    Macron s’apprête donc à faire une fois de plus coup double, comme il l’avait déjà fait en nommant ambassadeur de la francophonie une Africaine dans un pays dont la première langue est… l’anglais. Mais pourvu que les Gaulois réfractaires et les franchouillards ne reconnaissent plus leur pays et fassent ainsi de la place pour l’immigration massive, tout va bien.

    Il s’agit cette fois d’inventer, ciseler une Marianne dans laquelle, évidemment, les Français ne se retrouveraient pas, surtout pas. Et dans laquelle, a contrario, au contraire, les Africaines fessues, les Maghrébines mamelues et toutes celles qui ne rêvent que de manger avec leurs doigts ne se reconnaîtraient pas puisque, pour accueillir l’autre, il faudrait -selon le traître en chef-, renoncer à ce que nous sommes, de peur de l’imposer.

    Et pour cause, puisque le but est de nous détacher de notre identité, de notre histoire, de notre fierté, de notre pays, pour ne plus être identifiable que comme “citoyen du monde”. Pour cela, Schiappa doit, avec nombre de gauchos se prétendant artistes, forcément, tout aussi tarés, inutiles et même nuisibles que le sieur Lagarnerie qui voudrait abolir le mot “France”…

    Abolir un mot? Bigre, cela ressemble furieusement à nombre de totalitarismes, non? Bon celui-là est corsé, et je suis persuadée qu’il s’entend comme larron en foire avec l’autre taré de l’Élysée.

    Or, Macron aurait dans l’idée d’ajouter de l’exotisme en imaginant une Marianne “en partie” !!!??? transgenre… Oui, exotique (Définition du dictionnaire : Qui (dans la perception occidentale) est perçu comme étrange et lointain et stimule l’imagination.) Je n’ai rien contre les personnes qui changent de sexe, à condition qu’elles le fassent à l’âge adulte, bien sûres d’elles et non sous une pression communautariste ou par un effet de mode, mais là encore il s’agit d’un anachronisme. En 1789 on ne reconnaissait et n’autorisait même pas l’homosexualité, alors le côté transgenre… Sans compter que lorsqu’on a un symbole, il doit représenter la majorité des éléments qui lui sont associés, sous peine d’être incompréhensible et donc sans valeur.

    Et c’est ce qui arrivera à la Marianne de Macron-Schiappa si leur projet arrive au bout… Projet qui ne symbolisera que la disparition de la France et sa destruction voulue, acharnée, par celui que des crétins de Français ont élu pour la seconde fois.

    Après les millions déversés pour les migrants, après la disparition des meilleurs lycées et des meilleurs élèves, après la Marianne ressemblant à une Femen ravie de dire son orgasme à l’idée qu’un facho puisse lui lécher le cul (sous Hollande), après la vaccination folle de nos enfants, après avoir essayé de nous interdire les voitures, les cheminées, la maison individuelle, bref tout ce qui fait nos traditions, nos valeurs, notre bonheur, après avoir essayé de tuer l’agriculture, le nucléaire, la propriété privée, la liberté d’aller et venir, la liberté vaccinale, après avoir tout fait pour nous entraîner dans une guerre terrible contre notre allié russe, après avoir permis que des médiocres et des mauvais fassent cours à nos enfants (recrutés avec 5 de moyenne aux concours), après avoir permis que des associations pro-migrants aient un niveau de vie qui fait pâlir nos travailleurs que l’on veut faire bosser jusqu’à ce que mort s’ensuive, après avoir défiguré nos paysages même maritimes avec des éoliennes, qui tuent en nombre oiseaux et poissons, après avoir endetté comme jamais la France et donc les Français pour qu’ils n’aient plus la possibilité de la moindre indépendance, de la moindre liberté, incapables de s’en sortir eu égard avec l’endettement maximum sauf à sortir de l’UE…

    Et tout cela ne représente que le millième de tout ce que la bande de mondialistes au pouvoir en France nous fait subir ou plutôt nous arrache, jour après jour.

    Christine Tasin