Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2016

Le zoo humain – 5 Valls

J'explique dans le numéro 1 consacré à Macron la pertinence de cette voyance un peu spéciale. Lorsque j'associe des explications psychologiques, ce sont celles qui me passent à l'esprit au moment où j'écris la note: je suis en concentration mentale. Comme pendant une consultation normale.

Sur le bonhomme, j'ai “vu“ quelque chose d'étrange. En effet, il ne “souffre“ pas d'être un aigle mais…. un vautour!

Ziou, ça fait peur…. puisqu'il s'agit d'un vautour noir, sombre, machiavélique. De rares fois cependant, passe l'image d'un ours. Mais un ours qui n'a pas mangé depuis six mois. Il est ricanant, les dents en avant. Il veut se repaître vite. Une fois rassasié, retour au vautour.

Cela me donne l'impression d'une tête chercheuse qui scrute, épie pour trouver une proie à déchiqueter.

L'homme est sombre, fulmine sans cesse. Je plains sa famille! Personne ne trouve grâce à ses yeux. Il est toujours sur son Aventin, sombre hidalgo ibère. Il rumine sur tout, sur les gens et les choses. C'est un taiseux, pas facile de lui sortir un mot quand il est dans cet état. Il se donne des airs énigmatiques et il est intouchable. Olé!

La moitié de ma famille étant ibérique, entrée en France en 1915, je me donne le droit d'“espagnoliser“ ma note…. MDR

Faut pas le chatouiller, le vautour! Ses yeux lancent alors des éclairs et passe sur son visage l'impression transparente du serpent venimeux. Je vois sa langue devenir fourchue comme ce dernier. Il perd contrôle, il éructe. D'ailleurs, tout le monde le sait et l'a déjà vu en ses théâtres d'orgueil, de colère, d'animosité contre toute la terre.

Ne croyez pas qu'il adresse ses colères et rages uniquement à la droite: c'est pour tout le monde, tous ceux qui sont là, sous ses yeux. Il ne fait pas de distinguo devant les politicards qui l'entourent (n'importe quel cénacle, têtes chenues qui réclament respect ou jeunesse enfiévrée et impatiente). Le vautour en rage en veut au monde entier.

Je l'ai vu parfois se transformer en hyène ricanante. Cela me met dans un malaise profond car je le vois en voyance et peu de gens peuvent ressentir ce que j'éprouve.

Parfois, mais cela ne dure jamais longtemps, vous pensez qu'il est apaisé, que vous discutez tranquille avec lui: que non, il est ailleurs, déconnecté de vous. Il s'en fou de vos histoires, ça lui passe par-dessus la tête… ça bouillonne trop de rage en lui.

Lui, président? Tu parles, le monde entier lui déclare la guerre.

Pour le faire taire, on lui envoie le KGB, la CIA, le MOSSAD, le 2e bureau, James Bond, OSS 117, Le Raid, le FBI la Stasi, San Antonio et Berrurier et les nouveaux et anciens espions, toute la panoplie internationale du monde entier (comme disait une journaliste de FR3 aussi inculte que ceux des autres chaînes!). Faut rajouter la Divergente quand elle est en colère.

Ne vous fiez jamais à son apparence: avec lui, personne ne sait sur quel pied vallser. S'ils savaient! Vautour, hyène, serpent: quel empenaillage! (dixit un humoriste que j'aime bien pour sa bonne tête de nounours qui envoie des bisous et qu'on ne voit pas assez à la télé!)…. (le premier qui a trouvé son nom reçoit pleins de bisous de sa part!).

Ouf, ce n'est pas facile de finir sur une note joyeuse avec ce vallseur-là!

 

Les commentaires sont fermés.