Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2016

NE PAS TOUT MÉLANGER!

Le cri de colère d'une personne qui s'intéresse aux phénomènes parapsychiques depuis 1973!

Par Mme Josyane JOYCE, voyante professionnelle à Toulouse depuis 1983

Mon site professionnel

Ma page Facebook

 

(Veuillez prendre note que, pour faciliter la lecture, le genre masculin inclut également le genre féminin dans ce document)

 

“…les cas de personnes en état de mort clinique capables de percevoir ce qui se passe autour d'elles et même à distance, alors que dans les quinze secondes qui suivent un arrêt cardiaque il n'y a plus d'activité électrique du cerveau décelable au niveau de l'électroencéphalogramme. Il faut se poser une question: la conscience peut-elle survivre à la mort de notre cerveau? Et si oui, d'où viennent ces informations que ramènent ceux qui ont vécu des EMI“." dit partout le Docteur Charbonnier (voir les notes précédentes).

 

Il m'est venu l'idée de chercher des informations sur ce médecin et ho, surprise et tristesse: je vois sur Facebook qu'il fait des conférences en expliquant que la NDE ou EMI est obligatoirement la preuve que la vie existe après la mort.

 Non, vous tous qui croyez cela! Non! Il n'y a pas de vie après la mort…. ni paradis quelconque. Il existe ce que les bouddhistes appellent “les anales akashiques“ c'est-à-dire une sorte de mémoire cosmique, de nature éthérique, qui, telle une pellicule sensible, enregistre les événements du monde.

Helena Blavatsk, fondatrice de la Société théosophique nous le dit: Les oracles affirment que l'impression des pensées, des caractères, des hommes, et autres visions divines apparaissent dans l'éther. Les choses qui n'ont point de forme en prennent une et y sont figurées. C'est sur les indestructibles tablettes de la lumière astrale qu'est imprimée la représentation de chaque pensée que nous formons ; de chaque acte que nous accomplissons“.

Les annales akashiques présentent des analogies avec l'inconscient collectif proposé par Jung. L'inconscient collectif  qui vibre et nous rassemble tous (tout être humain vivant actuellement est ayant vécu depuis le début du temps des Hommes) c'est le dépôt constitué par toute l'expérience ancestrale depuis des millions d'années, l'écho des événements de la préhistoire, et chaque siècle y ajoute une quantité infinitésimale de variation et de différenciation. Il existe un inconscient collectif et un inconscient individuel pour chaque individu qui ont vécus ici bas. Il y a constamment interaction entre les deux. Les inconscients individuels sont rangés dans des sacs, des sortes de tiroirs.

Lorsque je conseille à une personne déprimée (qui n'arrive plus à se retrouver et dormir paisiblement), de se coucher en répétant tranquillement en pensée son prénom et son nom de naissance (nom de jeune fille pour les femmes mariées) afin de se relier à sa vibration qui est unique et personnelle et qui existe dans l'espace pour la créer organiquement et “vibrationnellement“ parlant. Je lui explique que la création du monde s'est faite selon deux possibilités qui ne peut heurter la conscience de quiconque:

Si vous croyez en dieu, du point de vue judéo-chrétien, “il n'y avait rien… puis Dieu à dit: que la lumière soit! et elle fut“….

Si vous ne croyez en rien d'autre qu'en la science: il y avait le vide sidéral, sorte de soupe cosmique. Tout à coup, une explosion et les mondes se sont créés.

Que vous choisissiez l'une ou l'autre explication qui vous convient le mieux selon votre nature spirituelle (en dehors de la religion mais en votre nature humaine) convenez que le fait de dire: que la lumière soit! ou qu'une explosion s'est produite, au commencement était le bruit (de la voix de dieu) ou de l'explosion.

A votre naissance, vos parents vous ont donné nom et prénom. Ils sont votre vibration personnelle qui résonne dans l'espace. Tout être a la faculté de vibrer, cette vibration pouvant être reçue et enregistrée dans les annales akashiques. La vibration qui vous relie à l'inconscient collectif ou à ces “annales akashiques“ où sont vivantes toutes les pensées, toutes les émotions, tous les souvenirs de tous les humains qui nous ont précédés. Cette vibration contient aussi individuellement votre vie, vos bonheurs, vos souffrances d'une manière détaillée et précise. Le film de votre vie existe là, dans cet inconscient collectif.

Votre vibration est comme un sac invisible qui plane au dessus de vous et qui se rempli au fur et à mesure de vos pensées et des détails de votre vie. Par VOS émissions de pensées. Car notre cerveau émet des ondes invisibles qui peuvent influencer les autres, soi-même, l'inconscient collectif qui, lui, anime l'humanité. Ces ondes invisibles sont à l'image d'empreintes digitales, chaque cerveau possède les siennes. Lorsque vous décédez, ce sac vibratoire se détache de votre corps éteint et navigue dans l'inconscient collectif. Il en fait parti pour toute l'éternité à la fois individuel et baigné dans l'océan de la vie. Tout est dans l'Un et l'Un est dans Tout.

Seuls ceux qui ont la faculté de se détacher des émotions primaires et des vouloirs matérialistes comme le font certains voyants, peuvent accéder à ces “tiroirs“  et raconter la vie de ceux qui nous ont précédés. S'y trouvent également la vie de ceux qui naitront et vivront dans le futur. Il y a une théorie scientifique pour expliquer cela. Mais, je ne puis l'expliquer, je ne suis pas -du tout- astrophysicienne, je ne suis qu'une modeste voyante ayant la capacité de voyager dans le passé et l'avenir.

 Ceux qui, sans le savoir, possèdent une forte télépsychie, mélangent celle-ci avec des messages soi-disant venus de l'au-delà. Etant donné que tous les humains de la terre ont d'incroyables “pouvoirs télépsychiques“ sans le savoir, la plupart du temps, ou sans savoir comment les utiliser et/ou les contrôler, de nombreuses personnes croient recevoir des messages de l'au-delà, de leurs chers disparus et s'aventurent et aventurent d'autres gens sur des chemins et des croyances fallacieuses. Non, les morts ne parlent pas aux vivants.

Et heureusement, sinon, imaginez notre vie quotidienne si les plus de 108 milliards d'humains (Source: Estimations du Population Bureau du recensement des États-Unis - Wikipédia) qui sont déjà passés sur notre planète se mêlaient des affaires des gens ici-bas! (savez-vous que l'on estime que vers l'an 1 de l'ère chrétienne, le nombre total d'êtres humains vivant sur la planète était probablement de 300 millions?).

Et de quels droits seriez-vous meilleurs qu'un autre humain sur cette terre pour avoir un “téléphone“ direct avec d'autres humains décédés qui serait, eux, meilleurs que d'autres décédés? C'est votre chagrin qui vous fait croire cela. Laissez les morts en paix. Et vivez pleinement votre passage ici-bas.

Si vous vous pensez “investis“ d'une mission divine, mettez-là au service des abandonnés, des malades, des personnes handicapées. Et cessez de raconter n'importe quoi pour faire des conférences, des livres, des leçons aux autres: pour qui vous prenez vous?

 

Les commentaires sont fermés.