Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2016

Le zoo humain – 8 - Hamon

J'explique dans le numéro 1 consacré à Macron la pertinence de cette voyance un peu spéciale. Lorsque j'associe des explications psychologiques, ce sont celles qui me passent à l'esprit au moment où j'écris la note: je suis en concentration mentale. Comme pendant une consultation normale.

Bouyouyou!! que c'est compliqué sur le monsieur… j'ai vu de l'aigle, de la tortue, de l'ours ratatiné en ses pénates, j'ai vu aussi se superposer la tête de Macron quand il est âne….

J'espère que vous avez lu mes 7 précédentes “voyances“ des humains du zoo. Cet homme-là, il a tous les défauts de ces animaux….

Le plus apparent, c'est quand il fait sa tortue: une tortue “rouscailleuse“ comme on dit par chez nous à Toulouse. Une qui râle tout le temps, la tête dans les souvenirs du passé. Une tortue qui croit en rien ni en personne… Qui est sur son chemin, tête baissée comme le cycliste qui croit qu'en baissant la tête, il ressemblera à un champion cycliste de ceux qu'on voit sur le Tour.

Hamon, il voudrait bien, mais il peu point. Quoi? me direz-vous. Tout et rien. Il veut tout mais chaque fois qu'il avance une envie, une idée, une explication, il se rétracte aussitôt comme un ours qui fait semblant d'être opiniâtre, fort et solide, Bon pour la France.

Mais, il se planque dans sa caverne pour hiberner jusqu'à la saison prochaine. Il espère que les plats repasseront encore une fois ou deux. Il sait pourtant qu'on n'est jamais si bien servi que par soi-même…. mais, il est pas assez aigle pour forcer la “main“ médiacratique. Faut se pincer pour lui trouver une vraie idée qu'elle est bonne pour l'avenir de la France.

Alors, il dit, il dit, il dit…. et puis il clique...... sur rien. Rien au bout de la souris. Rien dans ses propositions, rien dans ses poches. Cui-là, il croit qu'il avance d'un pas, mais en fait, il recule de quatre. Il est juste tenace…

Son truc à lui? qu'on vienne le chercher.... oup's... si c'est pas lui qui va vers les journaleux-baveux, on va pas le chercher... alors, ça l'angoisse: être oublié dans un coin...

Très souvent, il se plante, c'est comme l'âne en Macron, mais, y'a personne pour lui dire qu'il se fourvoie. Il prend trop de chemins de traverse qui ne mènent à rien. Heureusement que dans le zoo humain des politicards, il y a quelques zèbres pour nous faire marrer… sinon, la politique en France, ces temps-ci, c'est pas la grosse joie!

Quand un Français pète de travers, il a un procès aux fesses à cause des tas de ligues de Vertu Outragées qui foisonnent en dictature socialaupe, qu'on se croirait revenus au temps des Romantiques qui avaient interdiction de se gratter les buebos, “ça ne se fait pas, on ne doit pas mélanger les torchons et les serviettes“.

Macron et lui sont frères jumeaux en caractère et en action de plantages récurrents. C'est une tortue tenace mais ça suffit pas pour en faire un président; y'a pas les idées modernes, y'a pas un Grand Chemin à indiquer à tous les Français pour les réunir face à leur Grand Destin…. tout est vieux, usé, mité… et y'a même pas la suite dans les idées.

 

Les commentaires sont fermés.