Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2016

Trouvé sur un site de nutrition

Méchant Père Noël!

Je frôle l’obésité, je me gave de chocolat, je suis perpétuellement enrhumé, je fume une petite pipe de temps en temps et il m’arrive même de conduire bourré, qui suis-je? Petit indice pour ceux qui n’auraient pas deviné: des millions de petits enfants m’adorent. Je suis: le Père Noël, bingo!

L’idole des jeunes, le seul personnage qui détrône Ronald Mac Donald dans le cœur des enfants, serait-il un délinquant de la santé?

Il est en surpoids

Normal, il mange du chocolat et de la bûche de Noël à la crème pâtissière. Ils sont où les 5 fruits et légumes par jour? En plus il ne fait pas de sport, il prend son traîneau pour le moindre trajet d’une cheminée à l’autre et ce sont les rennes qui font tout le boulot. Manger-bouger on vous a dit. Pour le docteur Nathan Gills, ce ventre rebondi qui est une des sympathiques caractéristiques du Père Noël est tout simplement politiquement incorrect à l’heure où tous les médecins du monde nous serinent de surveiller notre tour de taille.

Il fume

Bon, en réalité, il a considérablement réduit sa consommation de tabac depuis que cette mauvaise habitude est déconseillée pour la santé publique. N’empêche, souligne le chercheur, qu’on trouve toujours ça et là des représentations du Père Noël qui fume une pipe ou un petit cigare. Bel exemple pour la jeunesse.

Il boit du coca

C'est Coca-Cola qui a contribué à populariser l'image d'un Père Noël rondouillard et jovial, grâce au talent de l'illustrateur Haddon Sundblom. Evidemment avec une bouteille de soda à la main. Ce qui a probablement valu au Père Noël un ou deux pontages!

Il conduit complètement bourré!

La tradition américaine veut que le Père Noël se voit offrir un petit Brandy à chaque maison visitée pour se donner le courage de retourner affronter le froid sur son traîneau. Résultat des courses: il finit sa tournée avec plusieurs grammes d’alcool dans le sang, vive la sécurité routière!

Il rend les enfants malades!

Vous voyez bien ce gros nez rouge qu’il affiche sur la plupart des images, ça c’est le signe d’une rhinite carabinée. Ou pire: d’une bonne grippe! Pour le chercheur, le Père Noël est un véritable vecteur de maladie, il suffit qu’il tousse sur les petits enfants installés sur ses genoux pour la photo au supermarché et il aura infecté des centaines de chérubins en une seule journée. Pour Noël, une petite grippe A ça vous dit?

Et l'an prochain? Au boulot, le Père Noël!

Pour l’an prochain, le Père Noël devra avoir subi un sacré régime. Et il devra abandonner son traîneau et confier ses amis les rennes à la SPA pour aller distribuer les cadeaux en vélo ou au pas de course. Comme un sportif accompli.

Note de la rédaction: Après cet article, que la journaliste ne s’étonne pas si le Père Noël, un brin revanchard, oublie sa cheminée pour sa prochaine tournée en petite foulée.

Les commentaires sont fermés.