Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

À la retraite, ce grand-père câline et rassure les nouveau-nés hospitalisés

Depuis douze ans, et deux fois par semaine, David Deutchman vient à l’hôpital pour enfants d’Atlanta afin de s’occuper bénévolement des nouveau-nés hospitalisés.

Ancien employé dans le marketing, désormais retraité, le grand-père est un rayon de soleil pour le personnel de l’hôpital pour enfants d’Atlanta. Il profite de sa retraite pour cajoler et rassurer les bébés hospitalisés en soins intensifs. Il les porte, les câline, leur parle et leur chante des chansons.

Selon ses propres dires, il n’a jamais ressenti autant de satisfaction dans un travail depuis qu’il fait cela: " Ma récompense, c’est de faire quelque chose qui a du sens. Quelque chose qui compte pour le bébé. Et apparemment, il apprécie cela. Certains de mes amis me demandent ce que je fais ici. Je leur réponds que je porte des bébés, que parfois ils vomissent ou urinent sur moi et que c’est génial. Ils me demandent pourquoi je fais ça. Ils ne saisissent pas le genre de récompense qu’on peut avoir en cajolant un bébé comme celui-ci".

Faisant preuve d’un altruisme et d’un dévouement exceptionnel, qui semble si naturel pour lui, David Deutchman a été surnommé "Baby Buddy" (soit "le pote des bébés") par le personnel de l'hôpital.

 

Écrire un commentaire

Optionnel