Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2017

Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent.....

Haute-Garonne: Il s'amusait à tirer avec une arme dérobée à la police municipale

Les gendarmes de la Haute-Garonne ont interpellé samedi un jeune de 18 ans qui tirait des coups de feu. Son arme provenait d’un cambriolage des locaux de la police municipale de Saint-Lys…

Il aurait voulu mettre les enquêteurs sur la piste, il ne s’y serait pas mieux pris. Un jeune a été interpellé samedi alors qu’il s’amusait à tirer des coups de feu avec un pistolet près de chez lui, à Saint-Lys, au sud-ouest de Toulouse.

Effrayé, c’est un voisin qui a donné l’alerte après avoir entendu des coups de feu. Arrivés sur place, les gendarmes se sont rendu compte que le jeune homme de 18 ans n’était pas en possession d’une arme de poing, mais de trois, sans compter une cinquantaine de munitions.

Il n’a pas fallu longtemps aux militaires pour faire le rapprochement avec le cambriolage des locaux de la police municipale de Saint-Lys quelques jours plus tôt, le 14 février. Les voleurs avaient embarqué avec eux des revolvers et des munitions.

Et après recoupement des enquêteurs de la brigade des recherches de la compagnie de Toulouse-Mirail, il s’est avéré que les armes correspondaient bien. Le jeune voleur a été placé en garde à vue durant le week-end, puis déféré devant le procureur de la République. Il doit être jugé ce mardi 28 février en comparution immédiate.

Mirail à Toulouse: comme dit la gauchiasse, c'est un quartier “sensible“… le pire coin de Toulouse, quoi!

Écrire un commentaire