Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2016

Humour en caleçon...

Blague très vraie envoyée par mon amie de Perpignan; elle m'envoie ceci

Nous sommes allés chez nos voisins manger des “calçots“.

Le voisin, fils d'émigré espagnol, plus français que français, ayant épousé une fille du ch"nord, et parlant avec l'accent du nord..

Nous dit qu'à la boulangerie, il demande un pain spécial

La boulangère lui dit "ah vous allez manger espagnol?"

Il réponds "oui, et nous allons manger des calçots" (prononcer calçot's, c'est un plat de catalogne espagnole qui gagne en France)

La jeune femme, délurée, dit alors dans la boulangerie pleine à craquer...

“oui, je sais ce que c'est, une grand-mère m'a expliqué comment manger ca: "tu lui pinces le cul, tu tires la queue et tu suces".

Le voisin coquin... qu'est ce qu'elle vous a dit?

Elle répète et la boulangerie entière morte de rire

Le voisin "mais vous n'êtes pas obligée de manger des calçots pour faire tout ca"

Ambiance assurée

Le calçot: sorte d' oignon qui n'a que du vert (pousse spéciale en butée); cuit au feu de sarment.

C'est tout "noir"

Donc on pince effectivement le cul, pour sortir le "vert"

On trempe dans une bonne sauce, et on mange; on a les doigts tous noirs et c'est rigolo, on met un "tablier" à calçots, dés fois qu'on se rate..

On les cuits avec la terre autour, pas besoin de les éplucher, puisque l'on retire les premières feuilles d'emblée.

Bref, c'est surtout très amusant

 

Les commentaires sont fermés.