Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2015

Les voleurs avaient cadenassé le portail de la gendarmerie

Le dispositif mis en place par les malfaiteurs à Neuvy-Saint-Sépulcre, dans l'Indre, empêchait toute sortie de véhicule de la caserne. Montant du butin : les 2000 euros qui se trouvaient dans le distributeur automatique de billets.

Comment agir sans risquer de se faire arrêter ? En enfermant les gendarmes dans leur propre caserne. C'est ce qu'ont fait des malfaiteurs qui voulaient s'emparer d'un distributeur automatique de billets à Neuvy-Saint-Sépulcre, dans l'Indre, dans la nuit de mercredi à jeudi. La Nouvelle République rapporte que le groupe, composé de "sept à huit hommes, cagoulés et gantés" a fait "passer une grosse chaîne entre les barreaux du portail de la gendarmerie", située à environ 300 mètres de l'agence du Crédit agricole qu'il convoitait.

Impossible alors pour les gendarmes d'intervenir. Les voleurs ont ensuite arraché l'appareil du mur en utilisant un camion volé. Circulant à bord de quatre véhicules, ils sont parvenus à prendre la fuite avec leur maigre butin, d'un montant d'environ 2.000 euros. Le maire de la ville, Guy Gautron, parle d'un "coup manifestement bien préparé par ces casseurs". L'enquête est menée par la section de recherches de la gendarmerie de Bourges.

 

Les commentaires sont fermés.