Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2015

Non mais, vous pouvez pas respecter les personnes handicapées???

Alès: non-voyante, elle doit... surveiller le brevet ! Caroline Bouffard s'attendait à "plus de compassion et d'humanité".

Cette professeur de musique en collège s'est retrouvée dans une situation impossible. Ubuesque.

Caroline Bouffard enseigne depuis vingt ans. Cette professeur de musique du collège Jean-Moulin enseigne à temps partiel. Si son handicap, Mme Bouffard est non-voyante, l'oblige à avoir une assistante pour faire cours, c'est bien elle l'enseignante, et à part entière. Mais qu'elle n'a pas été sa surprise de se voir convoquer pour surveiller les épreuves écrites du brevet des collèges !

"C'est idiot de me demander çà, je ne peux bien sûr rien faire"

"Là, je suis complètement inefficace, c'est idiot de me demander çà, je ne peux bien sûr rien faire. On ne me l'avait d'ailleurs jamais demandé, mais là, le principal adjoint m'a expliqué qu'il devait le faire sans quoi, je pourrais me retourner contre l'établissement pour discrimination ! C'est aberrant. Je ne suis pas quelqu'un de procédurier et je m'attendais à un peu plus de compassion et d'humanité !"

Caroline Bouffard rappelle que tous les professeurs ne sont pas convoqués pour le brevet et qu'il n'y avait donc aucune obligation de la convoquer elle. Après discussion, Mme Bouffard a dû faire acte de présence durant deux heures (au lieu de quatre) avec son assistante qui, elle, a dû en effet surveiller.

Rectorat

Du côté du rectorat et de son directeur de cabinet, Laurent Thieffaine, on explique qu’elle a été "convoquée au même titre que d’autres professeurs sans différenciation. Elle travaille tous les jours avec une auxiliaire donc c’était la même chose pour la surveillance. De plus, il y a toujours deux professeurs qui sont présents dans une salle d’examen. Là, ils étaient trois avec l’auxiliaire".

http://www.midilibre.fr/2015/06/30/ales-non-voyante-elle-doit-surveiller-le-brevet,1183269.php

--------------------------------------------

et le commentaire désabusé de l'amie qui m'a envoyé cette aberration:

Demander à une aveugle de surveiller une épreuve de BEPC équivaut à nier le handicap de cette personne, et par la même de nier sa différence, donc nier cette personne, (et tous les efforts qu'elle a fait pour s'intégrer, avoir un boulot, être autonome, etc... )  et ce, sous prétexte de non discrimination.

c'est très fort: raisonnement tordu, perverti, idiot. (et probablement ne comprennent ils pas que ce "raisonnement" est pervers)

ce comportement est "cassant", destructeur, pour la personne aveugle, car totalement illogique, surréaliste,  et il aggrave encore sa différence ( mais pour son " bien " , hein, puisque c'est pour quelle ne soit pas discriminée )...

  elle est aveugle, on lui demande donc l'impossible, ce qui peut lui faire comprendre encore plus combien elle est inapte à ce travail, et pourrait la faire déprimer et dégringoler: la personne dit d'ailleurs, qu'elle s'attendait  à plus de compassion et d'humanité. Je dirais que l'on pouvait s'attendre à , déja du bon sens,  un minimum d' intelligence  (qui peut pallier le manque de compassion), selon un principe de réalité qui est : un aveugle ne voit pas, donc ne peut pas SURVEILLER.

le comportement de son administration est pour moi pervers, aberrant, destructeur, et inhumain, puisque malgré son refus, elle fut obligée de "surveiller" l'épreuve pd 2 H..

En tout cas, c'est un beau déni de réalité (sous couvert de bisounourserie gnangnan)…

-----------------------------

Perso, je ne ferai pas de commentaire car je deviendrais plus qu'impolie…. il faudrait juste aller déposer un 30 tonnes de merde de vache ou de porc (lisier qu'ils disent) sur la place de parking de Mr le Recteur! connaissant nos hardis et courageux ponctionnaires, ils vont sans doute demander le “retrait“ et qu'on leur offre un coffret de parfum….

ou bien, partirons 3 semaines en congés maladie, les pauvres moules désorientées par le cauchemar subi!

-------------------------------------------------------------------------

et j'en profite pour rappeler ceci:

 

APANEAU.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

10:38 Publié dans Blog, Liberté | Tags : photo, femme, fille, mec, société, santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.