Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2015

Envoyé par une amie: le pompom rouge de la conn.....

Les données: un horodateur avec des consignes en français, et dedans un petit papier scotché donnant d'autres consignes, toujours en langue supposée française

Il donne le droit de se garer gratuitement pd 1 h30, à condition de faire éditer un ticket que l'on porte religieusement dans sa voiture.

Cela part donc d'un bon sentiment : la gratuité pour tous. (que l'on ait besoin de revenir plusieurs fois/ jour en "coupé", ne leur est  pas venu à l'idée... faire par exemple 3 petits " sauts" d'une demi-H)

Le problème: les consignes données sur le papier collé dans l'horodateur sont incompréhensibles

on demande d'entrer la plaque d'immatriculation en entier , puis d'appuyer deux fois pour avoir un ticket.

C'est la que cela devient drôle. confronté à la " bête", le citoyen obéissant, râle un petit coup, va vérifier sa plaque d'immatriculation,

revient et rentre consciencieusement les chiffres et les lettres ( et recommençant quand il s'est trompé )

La bestiole refuse de marcher... horreur.

attroupement devant l'horodateur.. chacun y allant de son commentaire et émettant des suggestions. (et p'et que si on faisait comme ci, ou bien comme ca ?)

les uns s'arrachant les cheveux (mais P... j'ai bien tapé TOUTE ma plaque, comme ils le demandent... comprends pas), appuyant frénétiquement deux fois de suite assez vite ( ça,  faut pas faire )

La queue peut devenir assez grande, jeunes et vieux dans la panade.

Suffit qu'un vieux de la vieille arrive (qui a déjà dompté la bestiole par le passé) et explique qu'il ne faut taper

QUE les chiffres.. (entre temps, les gens rendus fous, ont oublié les chiffres et retournent vérifier à leur voiture...

si peu qu'elle soit loin et la personne un peu "âgée", boiteuse ou je ne sais quoi.... cela fait bien du tintouin... il faut bien reprendre la queue à la fin... )

D'ailleurs quand l'attroupement devient assez grand, et qu'il fait encore jour, il y a toujours quelqu'un qui obligeamment et avec grande urbanité, se " déroute" et vient expliquer comment faire

Première étape franchie

MAIS ensuite,  en général, les gens tapent ensuite 2 fois sur le bouton vert, rapidement..

la, on a beau leur expliquer, qu'il faut taper une fois, attendre un peu ( pifométriquement quelques secondes,  on ne sait pas trop pourquoi , pour laisser à l'horodateur le temps de réfléchir  ou de mettre en route ses engrenages ? ).... et appuyer de nouveau.. de jeunes énergumènes encore toniques tapent comme sur un mulot, clic clic...et la bete se bloque, refuse de leur imprimer un ticket

et c'est reparti pour un tour..  le jeune s'énerve, tape, clique... rien...

La queue s'agrandit, les gens parlent entre eux, contents d'avoir compris une partie du problème et d'entrapercevoir une solution ainsi qu'une possible délivrance. (mais b... pourquoi qu'il n'imprime pas le ticket, maintenant que je n'ai tapé QUE les chiffres...." ben on vous a dit de ne pas appuyer trop vite sur la pov bete " )

ca crée du lien social, c'est chouette... personne n'a jamais vu un pareil horodateur.. on en vient à comparer les horodateurs de diverses villes, et cela fait réviser la géographie. ( ah, ben dans telle ville, il y a un horodateur bizarre, mais pas autant que celui ci.... )

l'été, il parait qu'il y a quelques SDF (ou identifiés comme tels ) qui sont prés de l'horodateur , bien charmants, et qui expliquent quoi faire.

Les horodatés libérés leur donnent une petite pièce, du coup...

cet ap midi, j'ai eu à l'utiliser... cela fait 3 fois que je l'utilise, donc je commence un peu à maitriser ( il faisait nuit et il pleuvait, pas un chat en vue )

J'ai eu des sueurs froides cependant à un moment.

Je tape mon numéro, je clique une fois sur le bouton vert... et je m'aperçois que l'on me demande si je veux payer par carte bancaire ou en espèces....!

j'en suis restée pantoise.. 4e dimension... " et je fais quoi, maintenant, je croyais que c'était gratuit... ca a changé ?

Puis bravement, j'ai appuyé une deuxième fois sur le bouton vert...

Et youpi, j'ai eu un ticket...

je pense que réellement, l'administration veut notre bien.. si l'on considére que cet horodateur fait

- faire de la marche (plusieurs allé retour à la voiture )

- travailler la mémoire (plan anti Alzheimer )

- test de lecture (voir si on sait lire)

- tester nos capacités d'adaptation et d'imagination face à des consignes erronées ( c'est bien plus fort qu'un test de QI )

- apprendre à rester zen et à se laisser flotter

- voir si les contrariétés jouent sur la mémorisation

- créer plein de liens sociaux, entre autochtones, touristes, SDF... il se passe toujours quelque chose de rigolo.

J'ai suggéré que l'on donna quelques cours d'anglais aux " SDF" estivaux afin qu'ils soient en mesure d'aider au mieux les vacanciers étrangers.

Je suppose qu'il est absolument impossible d'aller changer le bout de papier donnant des instructions fantaisistes... sinon, cela aurait été fait depuis longtemps, bien évidemment.

(une petite traduction en anglais serait bienvenue cependant...  pour nos touristes, parce qu'en plus, s'il faut tout leur expliquer en anglais, je ne vois pas ce que cela va donner)

10:16 Publié dans Gens, Humour, Liberté | Tags : photo, femme, fille, mec, société | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.