Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2015

P'êt ben vrai, p'êt ben non

540 avant J.-C.

L'athlète grec Milon de Crotone voulut tester sa force en essayant d'achever de fendre un arbre entr'ouvert. Il s'y coinça les mains et, incapable de se défendre, fut tué par des loups.

458 avant J.-C.

Le dramaturge grec Eschyle aurait été tué par un gypaète barbu qui aurait laissé tomber une tortue vivante sur lui, confondant son crâne chauve avec une pierre.

270 avant J.-C.

Le poète et grammairien Philetas de Cos serait mort d'insomnie tant il était obnubilé par le paradoxe du menteur.

207 avant J.-C.

Le philosophe stoïcien Chrysippe de Soles serait mort de rire en voyant un âne ivre tentant de manger des figues.

53 avant J.-C.

Parti affronter les Parthes, Licinius Crassus fut vaincu à la bataille de Carrhes. Parce qu'il était particulièrement avide, le général parthe Suréna lui fit couler de l'or en fusion dans la bouche en lui disant " Rassasie-toi donc de ce métal dont tu es si avide ! ". Sa tête fut ensuite envoyée au roi parthe, Orodès II.

42 avant J.-C.

Porcia Catonis, épouse de Marcus Junius Brutus , se serait suicidée lorsqu'elle apprit la mort de son mari en avalant volontairement des charbons chauds. Certains historiens modernes pensent qu'il est plus probable qu'elle se soit intoxiquée au monoxyde de carbone, en brûlant des charbons dans une salle non aérée.

4 avant J.-C.

Hérode Ier le Grand est mort en souffrant de fièvres, d'éruptions cutanées intenses, de douleurs abdominales, d'une putréfaction de ses parties génitales qui a fini par produire des vers, de convulsions, et d'une difficulté à respirer.

Au premier siècle après J.-C.

Le fils de l'empereur romain Claude et de Plautia Urgulanilla serait mort en s'étouffant avec une poire, jouant à en lancer et en rattraper dans sa bouche.

Vers 64-67

Selon un apocryphe, les Actes de Pierre, ce dernier aurait été crucifié sur une croix inversée, la tête vers le sol. Cette position est justifiée dans le texte par des considérations gnostiques liées à un mythe des origines. C'est la seule crucifixion de ce type qui nous ait été relatée.

69

L'empereur romain Galba était tellement impopulaire auprès des Romains et de la Garde prétorienne que ceux-ci finirent par l'assassiner. 120 personnes différentes déclarèrent l'avoir tué. Toutes ces personnes virent leur nom enregistré dans une liste, qui servit plus tard à l'empereur Vitellius à les retrouver et les exécuter.

260

L’empereur Valérien, capturé par Sapor, roi des Perses sassanides, aurait été utilisé comme marchepied par son vainqueur quand il devait monter à cheval. Après plusieurs années d’humiliations et de mauvais traitements, il aurait été écorché vivant selon certains auteurs. Mais plus vraisemblablement, d'après la version préférée par la majorité des historiens sérieux, ce fut la peau de son cadavre qui fut tannée et teinte en rouge pour fabriquer un mannequin.

415

La mathématicienne et philosophe grecque Hypatie fut assassinée par une foule de chrétiens qui lui lacéra le corps avec des coquilles d'huîtres tranchantes (certaines sources indiquent qu'il s'agissait plutôt de tessons de poterie). Ce qui resta d'elle fut brûlé.

613

La reine mérovingienne Brunehilde, bien qu'âgée de 70 ans et arrière-grand-mère, a été déchiquetée sur ordre de Clotaire II, un bras et une jambe attachés à la queue d'un cheval en furie. Avant son exécution, elle aurait été promenée nue sur un chameau (animal jugé infamant) à travers le camp du roi.

882

Le roi carolingien Louis III, au cours d'une aventure amoureuse, se serait fracassé le crâne contre le linteau d'une porte trop basse alors qu'il poursuivait à cheval la fille d'un certain Germund

1380

Le connétable de France Bertrand du Guesclin est mort d'avoir bu trop d'eau glacée après avoir combattu en plein soleil.

1478

Condamné à mort, George, duc de Clarence choisit d'être exécuté par noyade dans une barrique de vin de Malvoisie

1498

Charles VIII meurt après avoir heurté violemment un linteau de porte du château d'Amboise.

1519

Le 12 janvier, l'empereur Maximilien Ier de Habsbourg serait mort d'un excès de consommation de melon au retour d'une partie de chasse.

1559

Le 30 juin, lors des joutes organisées durant le mariage de sa fille Elisabeth avec Philippe II, Henri II combattit contre Gabriel de Montgomery, capitaine de sa Garde écossaise. La grille en or de son casque ne fut pas assez solide pour arrêter la lance de son adversaire qui vint traverser son orbite oculaire (on pense que le cerveau fut touché). Henri II mourut 10 jours plus tard dans d'atroces souffrances, malgré les soins des médecins royaux dont Ambroise Paré, autorisé à reproduire la blessure sur des têtes de cadavres de condamnés à mort afin de s'exercer à l'extraction délicate de l'éclat de bois, et de Vésale, ancien médecin de Charles Quint et célèbre anatomiste, venu de Bruxelles.

1601

Le 24 octobre, l'astronome danois Tycho Brahe serait mort à la suite d’un calcul ou d’une septicémie, ce qui aurait été le résultat de s’être retenu trop longtemps d’uriner pendant un trajet de plusieurs heures en carrosse avec l’empereur hongrois Rodolphe II. Sa mort inspira une expression tchèque " Je ne veux pas mourir comme Tycho Brahe ", prétextant une envie pressante.

1687

Jean-Baptiste Lully, compositeur, mourut de la gangrène à la suite d'une blessure au pied due à son " bâton de direction ", une longue et lourde poutre de fer dont il se servait pour battre la mesure en la frappant au sol, durant un concert. Le concert devait célébrer le rétablissement du roi d'une maladie.

1691

Joachim Feller, professeur à l'université de Leipzig, mourut en tombant par la fenêtre dans son sommeil. Il était somnambule.

1771

Le roi de Suède Adolphe Frédéric de Suède mourut de problèmes de digestion. Il venait de faire un repas composé de homards, caviar, choucroute, kipper (hareng rouge) et de poisson fumé. Le tout était arrosé de champagne. Il reprit 14 fois de son dessert favori, le semla servi dans un bol de lait chaud. Les écoliers suédois se souviennent de lui comme " le roi qui mangea jusqu'à en mourir ".

1798

Aristide Aubert Du Petit-Thouars, capitaine de 38 ans se trouve à Aboukir sur le vaisseau Le Tonnant. La mitraille anglaise lui arrache un bras, puis l'autre et enfin une jambe. Il se fait placer dans un tonneau de son et crie de ne pas se rendre. Tant que son sang a pu le maintenir en vie, il a encouragé ses compagnons.

 

Les commentaires sont fermés.