Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2014

ATTENTION: une nouvelle très grave maladie nous guette!

Les banques facturent de plus en plus de commissions de virgule

Lorsqu’il s’agit de facturer leurs clients, les groupes bancaires semblent faire preuve d’une imagination sans limite. C’est ce qu’ont découvert à leur insu de nombreux Français, professionnels comme particuliers, qui ont épluché leurs derniers relevés de compte et qui y ont observé un prélèvement tout à fait inédit. Sobrement dénommés " contribution de virgule ", ces frais ont fait leur apparition depuis quelques mois dans plusieurs banques françaises. De quoi s’agit-il exactement ? D’un nouveau type de commission, d’un montant faible et généralement inférieur à un euro, mais qui peut figurer plusieurs fois par mois lorsque le solde du compte ne tombe pas rond. Au total, certains clients subiraient jusqu’à 10 euros de frais mensuels supplémentaires qu’ils ne réglaient pas auparavant. Une pratique qui tendrait à se généraliser, selon Valérie Lourmel de l’UFC-Que Choisir : " nous avons reçu des signalements en provenance de clients des quatre premières enseignes françaises, qui représentent 75 % du marché de la banque de détail. De là à penser que tous les établissements s’y sont mis, ou vont s’y mettre prochainement… "

C’est en tout cas une nouvelle manne financière… qui tombe au bon moment. Depuis le début de l’année, sous l’effet de la loi de séparation et de régulation des activités bancaires, les montants unitaires et mensuels des commissions d’intervention sont désormais plafonnés. En clair, lors d’irrégularités de fonctionnement d’un compte, les banques ne peuvent pas prélever plus de 8 euros par dysfonctionnement ni plus de 80 euros par mois. Dans certains réseaux, c’était auparavant beaucoup plus, et en raison du manque à gagner, le produit net bancaire du secteur (équivalent du chiffre d’affaires dans le monde de la finance) est orienté à la baisse. " Nous avons des témoignages particulièrement choquants à ce sujet ", souligne Valérie Lourmel. " Plusieurs banques étaient devenues championnes de la commission d’intervention. Cela faisait partie intégrante de leur modèle financier. " Quand on se rappelle que 99% des Français détiennent au moins un compte bancaire, et que le solde y est rarement entier par définition, on comprend que la nouvelle contribution de virgule est un bon moyen de retrouver facilement de la rentabilité, voire de l’augmenter à court terme.

Interrogée, la Fédération Bancaire Française ne voit pas les choses de cette manière. Charles-Henri de Lanhélin, vice-président en charge des justifications feutrées et par ailleurs président de la banque privée Goldman & Rotschild, explique que " les soldes bancaires comportant des décimales génèrent des coûts supplémentaires pour les banques. Il faut des relevés de compte plus larges, on utilise davantage d’encre et de papier, et il y a malheureusement beaucoup plus de risques d’erreurs de calcul pour nos agents. Nous devons donc être plus vigilants. Et quand un client un peu modeste vient chercher son solde en espèces dans l’une de nos agences, nous devons lui fournir des centimes, des pièces sales, qui pèsent lourd, et dont l’approvisionnement nous coûte de plus en plus cher ". Des explications qui ne convainquent pas vraiment les associations de consommateurs, déjà particulièrement inquiètes de l’apparition de " commissions de pauvreté " (un prélèvement instauré par certaines banques lorsque le solde du compte est inférieur à un million d’euros) ou de " contributions pour frais de bouche du directoire " récemment mises en place par plusieurs caisses d’une célèbre enseigne nationale pourtant connue pour son positionnement grand public.

http://lesnewsdusysteme.wordpress.com/2014/10/10/les-banques-facturent-de-plus-en-plus-de-commissions-de-virgule/

10:43 Publié dans Blog, Gens, Un peu tout | Tags : photo, femme, fille, mec, société | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Je suggère également une petite fente à côté de la porte des banques : on y met un euro et la porte s'ouvre. Pratique, non ?

Écrit par : collignon | 11/10/2014

Les commentaires sont fermés.